•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« S’il vous plaît, ne faites pas de feu dans votre cour arrière », demandent les pompiers

Un feu de camp brûle dans un foyer de métal avec, en arrière-plan, un campeur assis à une table à pique-nique.

Les feux de camp sont interdits à Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : Radio-Canada / Helen Pike

Radio-Canada

À Terre-Neuve-et-Labrador, les pompiers de Saint-Jean demandent avec insistance aux résidents du nord-est de la péninsule d’Avalon de ne pas faire de feu.

Il faut comprendre qu’on a alerté les pompiers à 16 reprises pour des feux de cour arrière samedi et dimanche.

Le gouvernement provincial a annoncé une interdiction de feux ouverts partout à Terre-Neuve-et-Labrador dimanche, alors que deux importants feux de forêt inquiètent dans le centre de Terre-Neuve. Les feux dans la forêt ou à 300 mètres d’une forêt sont strictement interdits, tout comme les feux de camp et de broussailles.

Photo aérienne d'une forêt qui brûle et d'une épaisse fumée.

Une photo du feu de forêt près de l'autoroute de Bay d'Espoir, à Terre-Neuve, le 6 août 2022.

Photo : fournie par Derrick Bragg

Si vous faites un feu dans votre cour arrière et que quelqu’un appelle pour s’en plaindre, nous allons répondre. Nous allons l’éteindre. S’il vous plaît, nous supplions les gens de ne pas faire ça, dit l’inspectrice Cara Pardy, de la division de la prévention des pompiers de Saint-Jean.

S’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît, ne faites pas de feu dans votre cour arrière avant qu’il ne soit sécuritaire de le faire, supplie-t-elle.

Tous les feux comprenant du bois ou des briquettes sont interdits, même s’ils sont faits dans des foyers ou des cheminées approuvées, explique Mme Pardy, parce que des braises peuvent s’envoler et se retrouver une centaine de mètres plus loin, déclenchant un incendie. Selon elle, les personnes qui ne respectent pas les interdictions peuvent recevoir des amendes, mais aucune n'avait été remise jusqu’à lundi matin.

Sécheresse

Selon Mme Pardy, les conditions météorologiques cet été ont été anormalement chaudes et sèches et la pluie de lundi a été rapidement absorbée.

Nous composons avec des conditions de grande sécheresse dans la ville, dans les régions boisées, donc une petite étincelle pourrait créer un grand feu en quelques minutes, explique-t-elle.

Mme Pardy dit qu’un potentiel feu de forêt dans la péninsule d’Avalon pourrait forcer l’envoi de certaines ressources dans cet endroit qu’il faut pour combattre les incendies dans le centre de Terre-Neuve.

Nous demandons à tout le monde de ne pas faire de feu dans votre cour arrière, sauf s’il s'agit de propane. Ça n’est pas éternel. C’est seulement à court terme, jusqu’à ce que nous ayons plus de pluie, dit-elle.

Mme Pardy ajoute que le paillis est inflammable et que les personnes qui en ont à proximité de leur domicile devraient l’arroser pour éviter qu’il ne s’enflamme. Elle conseille aussi de couper les arbres qui touchent la maison et la terrasse et de déplacer loin de la maison des combustibles comme le propane.

Elle demande aux fumeurs de s’assurer que leurs cigarettes soient éteintes avant de les jeter, car elles peuvent être à l’origine de certains feux.

Mme Pardy dit que l’avis d’interdiction sera en vigueur au moins jusqu’au 16 août à Terre-Neuve.

Avec les informations de Heather Gillis, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !