•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté sikhe de la Nouvelle-Écosse célèbre l’ouverture d’un nouveau temple

Des fidèles assis dans un temple.

Des fidèles au nouveau gurdwara de la Société Sikhe des Maritimes.

Photo : Radio-Canada / Jeorge Sadi

Radio-Canada

Les sikhs de la Nouvelle-Écosse ont maintenant une nouvelle maison avec l'ouverture d'un nouveau gurdwara.

Le lieu de culte est situé sur le site de l'ancien gurdwara près de la route Purcells Cove à Halifax.

Lorsque la structure d'origine a été construite, il n'y avait que 25 familles sikhes dans la région aujourd'hui elles sont près d’un millier selon Simardeep Caur Hundal, la présidente de la Société Sikhe des Maritimes.

Elle raconte comment les gens devaient se tenir dehors pour prier parce qu'il n'y avait pas assez de place à l'intérieur. Avec la hausse du prix des terrains à Halifax, la société a choisi de construire sur le site de l'ancienne structure.

Les cultes ont été transférés au domicile d'un membre de la communauté en 2020 pour commencer la construction. Elle explique qu'une campagne de financement locale n'avait pas permis d’amassé assez d’argent dans la société s’est tourné vers les autres communautés sikhes du Canada.

Un portrait de Simardeep Caur Hundal.

Simardeep Caur Hundal se dit soulagée que le gurdwara soit enfin ouvert après des années de travaux.

Photo : Radio-Canada / Jeorge Sadi

Nous sommes d'abord allés à Vancouver, puis à Calgary et ensuite à Toronto où nous avons collecté beaucoup de fonds, dit-elle. Nous avons collecté près de 1,4 million de dollars au cours des deux dernières années.

Le nouveau bâtiment devait être prêt en mai. Mais les pénuries de main-d'œuvre et de matériaux ont engendré des délais.

Le gurdwara est au cœur de la vie de la communauté sikhe, explique Simardeep Caur Hundal. C'est un endroit où les sikhs pratiquent leur foi, un centre communautaire et un endroit où les étudiants peuvent trouver du soutien et de la force.

Des jeunes fidèles assis en rangée sur le plancher avec une assiette.

Un repas commun est servi dans une cuisine commune et un coin repas du temple.

Photo : Radio-Canada / Jeorge Sadi

La communauté sikhe de la Nouvelle-Écosse ne grandissait pas parce que nous n'avions pas un très grand temple, dit Simardeep Caur Hundal. Maintenant, parce que nous avons un temple plus grand, nous aurons un meilleur taux de rétention et plus de gens resteront à long terme.

Après les cérémonies d’ouverture samedi, des voisins se sont plaints de la foule nombreuse et ont soulevé des craintes que le grand nombre de fidèles perturbe le quartier.

La présidente dit que la société va s'efforcer de créer un meilleur système pour minimiser les perturbations pour le voisinage.

Avec les informations de Vernon Ramesar de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !