•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début des travaux d’agrandissement de l’aire d’entreposage au port de Gaspé

Un ponton est amarré à un quai.

Le port de Gaspé

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

La Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie entreprend des travaux d’agrandissement de la zone d’entreposage au port de Gaspé.

À la fin des travaux, en novembre, la capacité d’entreposage de l’infrastructure aura été doublée, gagnant ainsi 14 547 mètres carrés.

La directrice générale de la Société portuaire, Anne Dupéré, précise que l’ensemble du projet de mise à niveau permettra de quadrupler la surface d'entreposage. Une autre phase d'agrandissement est prévue ultérieurement.

Le port de Gaspé photographié en hauteur.

Avec les travaux qui s'amorcent, la capacité d'entreposage du port de Gaspé va doubler.

Photo : Simon Bujold (Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie)

C’est l’entreprise P.E.C, de Bonaventure, qui a décroché le contrat à la suite d’un appel d’offres public.

Il s’agit d’un investissement de 6,3 millions de dollars. En mai, Québec annonçait des investissements de près de 8 millions de dollars pour la mise à niveau du port.

Ces travaux sont liés au projet d’agrandissement de l’usine de LM Wind Power et à la construction du lien routier entre le parc industriel des Augustines et la zone portuaire.

L’usine LM Wind Power pourra y entreposer les pales d’éoliennes surdimensionnées qu’elle va fabriquer, ce qui facilitera le transport par navire vers les États-Unis.

Selon Anne Dupéré, les travaux devraient positionner le port comme infrastructure stratégique essentielle pour la Gaspésie et le Québec.

Le port de Gaspé est stratégique pour le transport à l'international, indique Mme Dupéré. Des entreprises gaspésiennes misent sur son développement pour prendre de l'expansion. Le port de Matane a aussi sa clientèle à l'international, mais n'est pas forcément en situation de concurrence avec celui de Gaspé. Matane a un port en eau profonde, ce qui lui permet d'accueillir de plus gros navires.

Le port de Gaspé.

Le port de Gaspé

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

À plus long terme, lorsque Gaspé sera relié au reste de la Gaspésie et du continent par le rail, la directrice entrevoit d'autres possibilités pour Gaspé.

Mme Dupéré mentionne également que des mesures seront prises pour que les travaux perturbent le moins possible les transbordements qui seront effectués au port pendant cette période.

Par ailleurs, l'Association des camionneurs artisans de Gaspé a fait savoir qu'elle entamerait des moyens de pression dans les divers chantiers de Gaspé dans les prochains jours pour réclamer une augmentation de tarifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !