•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs arrestations pour conduite avec facultés affaiblies à Magog

Un verre d'alcool sur une table avec un trousseau de clés.

La Régie de police de Memphrémagog a procédé à de nombreuses interventions en fin de semaine dernière pour des cas de conduite avec facultés affaiblies.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les policiers de Magog ont arrêté de nombreux conducteurs ayant les facultés affaiblies par l'alcool lors de la dernière fin de semaine des vacances de la construction.

D'abord, vendredi, les patrouilleurs nautiques de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) ont interpellé un plaisancier sur le lac Memphrémagog. Celui-ci n'était, semble-t-il, pas apte à conduire son bateau.

Un test de dépistage d'alcool a révélé que le septuagénaire de Sherbrooke naviguait avec une alcoolémie dépassant deux fois et demie la limite permise. Selon les autorités, il devra faire face à la justice.

Samedi soir, les policiers de la RPM ont cette fois intercepté un individu circulant à vélo à assistance électrique. Le taux d'alcool dans le sang du Magogois de 58 ans n'excédait pas la limite permise, mais il a tout de même été arrêté, puisque les policiers ont constaté chez lui des signes d'intoxication laissant croire à la consommation de drogues.

On a de plus en plus de trottinettes et de vélos électriques qui vont assez vite, parfois plus de 40 km/h. Ces nouveaux véhicules sont sujets, comme les voitures, [à la réglementation sur l'alcool au volant]. Avant de les prendre, il faut s'assurer d'être sobre et savoir que, si on se fait prendre en dépassant la limite légale, on risque un dossier criminel, tout comme si on conduisait une voiture, a fait savoir le lieutenant Carl Pépin, responsable de la gendarmerie à la RPM.

Une sortie de route a fait deux blessés dimanche

Dimanche matin, deux mineurs ont été victimes d'une sortie de route sur la route 220 à Orford. Une camionnette a terminé sa course dans un fossé en bordure de la route. Le conducteur de 17 ans et son passager de 16 ans ont été blessés dans l'accident.

Ayant échoué un test de dépistage, puisqu'il était sous le coup de la mesure zéro alcool, le mineur a entre autres vu son permis suspendu pour une durée de 90 jours.

Deux autres automobilistes ont été interceptés alors que leur alcoolémie excédait la limite permise au cours du week-end. Ils ont aussi vu leur permis suspendu pour trois mois et devront possiblement faire face à la justice.

Les policiers mettent la population en garde face à l'URBEX

Dimanche, une citoyenne d'Austin a contacté les policiers après avoir surpris deux personnes à l'intérieur de son atelier.

Une fois sur les lieux, les policiers ont remis à un homme et une femme des contraventions pour pénétration dans une propriété privée sans avoir demandé la permission au propriétaire.

Les deux personnes auraient signifié aux policiers qu'ils se sont rendus dans cet atelier parce qu'ils prenaient part à un jeu populaire intitulé URBEX, qui consiste à entrer dans de vieux bâtiments pour en découvrir l'intérieur.

Les intrusions dans les bâtiments désaffectés ou qui semblent désaffectées sont dangereuses et des conséquences fâcheuses peuvent s’ensuivre. Ce genre d'appels nécessite le déplacement d'urgence de plusieurs effectifs policiers et des accusations criminelles ou des constats d'infractions peuvent être remis aux contrevenants, précise la RPM par communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !