•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de billets pour le Mondial junior à Edmonton toujours invendus

Les joueurs font un échauffement d'avant-match.

Des partisans du Canada et de la Russie assistent au Mondial junior avant son annulation le 29 décembre.

Photo : La Presse canadienne / JASON FRANSON

Radio-Canada

Des milliers de billets pour le Championnat du monde de hockey junior restent invendus à une journée de son coup d'envoi à Edmonton. Plusieurs facteurs expliquent cette situation, notamment les scandales visant Hockey Canada ou la période choisie pour tenir l’événement.

Dan Mason, professeur à la Faculté de kinésiologie, de sport et de récréation de l'Université d'Alberta, dénote un manque d’engouement pour ce tournoi en raison notamment de la gestion des cas d'inconduites sexuelles au fil des ans de la part de Hockey Canada.

Il y a peut-être des gens qui hésitent à aller aux matchs à cause de ça, observe-t-il.

Environ 1500 billets étaient toujours disponibles pour le premier match, mardi, entre la République tchèque et la Slovaquie. Il restait également environ 1300 billets à vendre pour le match de mercredi entre le Canada et la Lettonie. Tous les billets pour la finale n'ont toujours pas été vendus non plus.

Le fait qu'il reste des billets pour des matchs de l'équipe canadienne montre à quel point la demande est plus faible que d'habitude pour cet événement, dit Dan Mason.

Explore Edmonton, une entreprise responsable de la promotion du tourisme de la capitale albertaine a même suspendu la promotion de l’événement à la suite des révélations liées à des allégations de viol collectif impliquant des joueurs de l'équipe nationale junior.

En tant que ville hôtesse de l'événement, nous continuons à discuter avec Hockey Canada au sujet de leurs plans pour faire les changements nécessaires, a fait savoir par courriel la présidente-directrice générale d’Explore Edmonton, Traci Bednard.

Du hockey en été

Une des autres explications mises de l’avant par Dan Mason pour comprendre le faible enthousiasme que suscite le Mondial junior est sa date.

Peut-être que des gens avaient déjà d'autres projets, comme aller au chalet, faire de la randonnée en montagne, des projets d'été. Je ne pense pas qu'ils vont renoncer à ces projets pour regarder du hockey, a souligné le professeur.

Dan Mason rappelle que le Championnat du monde de hockey junior est traditionnellement présenté durant le temps des Fêtes.

Au cours des 30 dernières années, cet événement est devenu une tradition pour les amateurs durant le temps des Fêtes, affirme-t-il. Je le regarde avec ma famille durant le congé de Noël.

C’était par ailleurs à ce moment qu’il devait originellement avoir lieu à Edmonton et à Red Deer, mais l’événement a été annulé le 29 décembre en raison d'une hausse du nombre de cas de COVID-19 chez les joueurs et les dirigeants.

Dan Mason ajoute que l'inflation et la baisse des revenus disponibles peuvent être d'autres facteurs qui jouent contre le tournoi.

Le Canada devra peut-être plus se concentrer sur l'aspect du tournoi concernant le développement des joueurs que sur le côté monétaire d'un tournoi présenté durant l'été, conclut-il.

Le Mondial junior se déroulera du 9 au 20 août. Le tournoi à 10 équipes sera présenté malgré l'absence de la Russie, bannie par la Fédération internationale de hockey sur glace en raison de l'invasion de l'Ukraine.

Avec les informations de Fahika Baig, de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !