•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie de main-d’œuvre : un besoin « criant » de brigadiers scolaires à Ottawa

Un brigadier scolaire de dos en dossard.

Le CSO souligne qu’entre 2016 et 2020, 27 décès impliquant des piétons ont été comptabilisés à Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Érik Chouinard

Radio-Canada

Le Conseil de sécurité d'Ottawa (CSO), l'employeur des brigadiers scolaires de la capitale nationale, se dit « préoccupé » par la grave pénurie de personnel à quelques semaines du début de l’année scolaire.

Le programme de brigadiers scolaires adultes est offert en partenariat avec la Ville d'Ottawa et permet le déploiement de brigadiers dans les zones scolaires de 150 écoles de la capitale.

La pandémie a eu de nombreuses répercussions, dont une importante pénurie de main-d'œuvre qui affecte maintenant le programme des brigadiers scolaires du CSO, explique la direction du CSO dans un communiqué lundi.

« Cette situation, à laquelle s'ajoutent la hausse du prix de l'essence et une vaste offre d’emploi, est à l'origine des difficultés rencontrées pour recruter des brigadiers scolaires. »

— Une citation de  Communiqué du Conseil de sécurité d'Ottawa

Le conseil estime que les brigadiers scolaires jouent un rôle crucial pour assurer la sécurité des usagers de la route les plus vulnérables, soit les enfants.

Le CSO souligne qu’entre 2016 et 2020, 27 décès impliquant des piétons ont été comptabilisés à Ottawa. En 2020 seulement, 195 collisions routières ont causé des blessures à des piétons.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !