•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Annulation du défilé Fierté Montréal : des agents embauchés, mais pas affectés

Simon Gamache, directeur général de Fierté Montréal, au micro de Tout un matin.

« Cela a déboulé à une vitesse absolument folle », a expliqué Simon Gamache, directeur général de Fierté Montréal.

Photo : Radio-Canada / Jean-Baptiste Demouy

Radio-Canada

Le directeur général de Fierté Montréal a eu beaucoup de mal à expliquer les raisons qui ont mené à l’annulation surprise dimanche du défilé de Fierté Montréal, en entrevue au micro de Tout un matin, lundi. Selon Simon Gamache, des agents d'accueil embauchés pour le festival n’ont pas été affectés au défilé.

En entrevue à Tout un matin, M. Gamache situe le problème dans un contexte général de défis liés à la pénurie de personnel auquel sont exposées nombre d’entreprises et organisations.

Hier matin, à 8 h, on a découvert qu’il manquait près d’une centaine d’employés qui auraient dû être affectés au défilé, confie le directeur général de Fierté Montréal.

Il y avait aussi des bénévoles qui manquaient à l’appel, ajoute-t-il.

« Il y a une personne qui aurait dû affecter les personnes embauchées au défilé et ça n’a pas été fait. »

— Une citation de  Simon Gamache, directeur général de Fierté Montréal

Le défilé est d’une grande complexité. Ce n’est pas seulement des gens qui marchent dans la rue. Il y a des zones, il y a de la sécurité, rappelle M. Gamache, qui salue au passage les gens qui ont affirmé qu’ils se seraient portés volontaires s’ils avaient été prévenus. Mais à ce moment-là, il était trop tard, poursuit M. Gamache, qui évoque une formation nécessaire à donner à ces agents d’accueil.

Aurait-il pu demander l’aide de la Ville, des policiers ou des pompiers?

Cela a déboulé à une vitesse absolument folle. Il était vraiment trop tard pour aller de l’avant, dit-il.

Dimanche, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a indiqué qu’il n’avait pas participé à cette décision.

Comme chaque année, nous étions prêts à encadrer l’événement et nous y serons à chaque édition, a déclaré le corps policier sur Twitter.

Des festivaliers déçus, des chars allégoriques qui sont restés au garage, 24 heures plus tard, la poussière n'est toujours pas retombée à la suite de l'annulation du défilé de Fierté Montréal. L'organisme fait aujourd'hui l'objet de nombreuses critiques. Reportage d'Aimée Lemieux.

Le directeur général de Fierté Montréal rappelle qu’un événement de cette nature est d’abord guidé par la santé et la sécurité des participants.

« Je veux juste rappeler qu’on fait ce défilé par et pour les communautés marginalisées […] Dans les dernières semaines, il y a eu des situations à travers le monde. Il y a eu des attentats à Oslo, on a toujours ça en tête. »

— Une citation de  Simon Gamache, directeur général de Fierté Montréal

La sécurité, ajoute-t-il, est un des facteurs qui ont joué un rôle dans la prise de la décision d’annuler le défilé.

La mairesse de Montréal a, elle aussi, exprimé son incompréhension, affirmant qu’elle attend des réponses.

Quelques heures après l'annonce de l'annulation du défilé, des milliers de personnes ont pris part à divers rassemblements et défilés improvisés au centre-ville de Montréal.

Une enquête, mais pas de démission pour l'instant

M. Gamache dit vouloir enquêter sur les raisons qui ont mené à cette situation. Il reconnaît qu’en sa qualité de directeur général, il est ultimement responsable, mais il n’envisage pas pour l’heure de présenter sa démission.

« Je pense que, dans la tempête, on a besoin de quelqu’un. Pour le moment, c’est moi. »

— Une citation de  Simon Gamache, directeur général de Fierté Montréal

M. Gamache s’en remet toutefois aux décisions du conseil d’administration de l’organisme, qui aura à prendre une décision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !