•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charles-Étienne Chrétien décroche un nouvel essai avec Human Powered Health

Charles-Étienne Chrétien, tout en roulant, se fait donner une nouvelle bouteille d'eau par son entraîneur qui est au volant de la voiture de l'équipe.

Charles-Étienne Chrétien lors d'une épreuve du Tour du Portugal, ce week-end

Photo : Gracieuseté : João Fonseca

Le cycliste amossois Charles-Étienne Chrétien obtient un second essai avec l’équipe Pro-Continental Human Powered Health.

L’athlète de 23 ans a pris le départ avec l’équipe jeudi dernier, au Tour du Portugal, une course en dix étapes disputée jusqu’au 15 août. « C’est sûr que c’est positif, affirme-t-il.

« C’est le ''fun'' d'avoir la chance de se faire voir dans des plus grosses courses et c’est une très belle structure, cette équipe, ça fait plusieurs années que ça roule. Avoir la chance de faire le Tour du Portugal et des courses de ce niveau-là, ce n’est quand même pas tous les jours que ça se présente. Je suis content d’être là. »

— Une citation de  Charles-Étienne Chrétien

L’an dernier, Charles-Étienne Chrétien avait aussi été invité à terminer la saison avec Human Powered Health, qui portait alors le nom de Rally Cycling.

Je n’ai pas réussi à décrocher de contrat, mais cette année, que ce soit avec cette équipe ou une autre, j’espère que ça va être la bonne. C’est ce qui est le fun quand tu es stagiaire : tu peux te faire voir par d’autres équipes. Et tant que tu n’as pas de contrat signé, tu peux parler avec n’importe quelle équipe, indique le champion canadien junior sur route de 2017.

Charles-Étienne Chrétien, souriant à la caméra, dans l'uniforme de son équipe.

Charles-Étienne Chrétien

Photo : Gracieuseté

Une saison éprouvante

Cette bonne nouvelle tombe à point, alors que Charles-Étienne Chrétien a connu une saison assez éprouvante. Les virus et les chutes l’ont privé de plusieurs jours de courses en Europe, où il court avec l'équipe du projet Premier Tech U23.

Ça n’a pas été ma meilleure saison. Je n’ai jamais eu beaucoup de malheurs, mais là, cette année, on dirait que je les ai tous eus en même temps. Je devrais avoir au moins une quarantaine de jours de courses à mon calendrier, et j’en ai à peine plus que 20. Il y a des courses que je n’ai pu terminer parce que j’étais malade, raconte-t-il.

Avec les pros du World Tour

Autre bonne nouvelle pour Charles-Étienne Chrétien, il fait partie de la sélection de l’équipe canadienne pour les Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal. Ces deux épreuves du World Tour, le plus fort calibre mondial, auront lieu les 9 et 11 septembre prochains.

Selon moi, ce sont les plus belles courses de l’année. C’est sûr que le niveau est vraiment haut, alors il ne faut pas s’attendre à de gros résultats. Mais une 50, 40 ou 30e place à Québec ou Montréal, ce serait quand même un résultat qui parle, fait-il valoir.

S’il s’est déjà illustré à deux reprises dans des échappées au Grand Prix de Montréal, l'Abitibien souhaite plutôt terminer la course dans le gros peloton.

C’est cool les échappées pour se faire voir à la télé, mais cette année, j’aimerais y aller pour essayer de faire un petit résultat, me tailler une place parmi les costauds. Je ne me fixe pas d'objectif de classement. Souvent, c’est un groupe de 50-60 gars du World Tour qui rentre à la ligne à Montréal, et des fois, il y a un ou deux gars de l’équipe nationale qui réussissent à s’accrocher et à tenir bon jusqu’à la fin. Ce serait plus ça, mon objectif cette année, souhaite Charles-Étienne Chrétien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !