•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moment « magique » pour clore le Festivent avec les Cowboys fringants

La scène principale du Festivent de Lévis de soir avec les Cowboys fringants en prestation.

Les Cowboys fringants ont offert le dernier spectacle du 39e Festivent de Lévis.

Photo : Radio-Canada

Félix Duchesne

Les Cowboys fringants ont offert un spectacle riche en émotions pour clôturer le 39e Festivent de Lévis.

Les spectateurs se sont déplacés en grand nombre pour assister à cette performance et insuffler une dose d'amour au chanteur Karl Tremblay qui livre actuellement une bataille contre le cancer.

En entrevue à l’émission Première heure, le directeur général du Festivent, Sébastien Huot, a confié que l'organisation était fébrile à la perspective d'accueillir les Cowboys fringants.

Le chanteur des Cowboys fringants Karl Tremblay chante au Festivent de Lévis.

Les Cowboys fringants ont fait vivre un éventail d'émotions au public présent dimanche soir à Lévis.

Photo : Radio-Canada

On savait qu'il voulait donner le spectacle, mais on se demandait si ça allait avoir lieu, il a annulé plusieurs spectacles par le passé.

« La foule et les festivaliers étaient très nombreux pour le voir et ça a donné quelque chose de magique. »

— Une citation de  Sébastien Huot, directeur général du Festivent

Lors de sa déclaration sur les médias sociaux en juillet, le chanteur du groupe populaire avait confirmé qu’il continuerait de faire des concerts malgré son combat contre le cancer.

Un retour réussi

Depuis mercredi, la Ville de Lévis recevait des centaines de milliers de festivaliers pour célébrer le retour du Festivent dans sa formule officielle.

Tout un chacun en a eu pour sa faim avec une programmation étoffée comprenant des artistes d’ici et d’ailleurs. Les amoureux de rock alternatif étaient servis avec Young the Giant et Cage the Elephant alors que la musique québécoise se dévoilait à travers le folk, la pop et le rap, avec entre autres Kaïn, Marie-Mai et Souldia.

Le directeur général de l’événement a aussi vanté l’aménagement des scènes à deux endroits cette année : le parc Champigny et le juvénat Notre-Dame.

Une partie d'une grande roue à côté d'une structure métallique de type échafaudage sur laquelle a été accrochée une bannière sur laquelle on peut lire Festivent.

En plus des nombreux spectacles, le Festivent offre une panoplie d'activités pour toute la famille.

Photo : Radio-Canada

En dépit d’une 7e vague de COVID-19 en plein été, le Festivent n’a pas été touché par certains imprévus que le virus peut causer. Une chance que plusieurs festivals de la région n’ont pas eue.

Autre possibilité de turbulences concernant l’événement, la forte offre culturelle au cours de la fin de semaine.

Sébastien Huot affirme que « ce n'est pas la situation idéale » et que l’abondance d’activités culturelles a eu des répercussions entre autres sur les fournisseurs.

Vers un 40e Festivent

Cette forte concurrence est un facteur à prendre en considération pour la célébration du 40e anniversaire du Festivent qui aura lieu l’an prochain.

Maintenant que Festivent 2022 est derrière l’équipe de production, celle-ci peut commencer à planifier le 40e anniversaire. Ce qui en fait l’un des plus vieux festivals au Québec, se vante de directeur général.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !