•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

50 000 $ réclamés à Regina pour la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Une pierre colorée sur laquelle il est écrit : la vie de chaque enfant compte.

L’histoire des survivants des pensionnats sera soulignée à la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

Photo : Radio-Canada / Robert Short

Radio-Canada

Le comité exécutif de la Ville de Regina décidera, mercredi, s'il accepte d'accorder 50 000 $ pour la tenue d’un premier événement visant à souligner la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation à la fin du mois de septembre.

La première journée miyo-wîcîwitowin, comme elle se traduit en langue crie, sera organisée le 29 septembre au stade Mosaic par la Première Nation de Cowessess et la Regina Exhibition Association.

Selon un rapport des administrateurs municipaux déposé au comité exécutif, cette journée répond aux critères de la subvention d’événement spécial de la Ville. Elle appuierait la vision et les objectifs du plan culturel de Regina.

L'organisation de la journée coûtera 400 000 $, selon ses promoteurs, qui souhaitent obtenir 100 000 $ en subventions gouvernementales. Des sociétés d’État, des groupes d’investissement et la société Mosaic investissent également dans l’événement.

La Première Nation de Cowessess et la Regina Exhibition Association ont commencé à planifier cette journée l’an dernier, après l'annonce du gouvernement fédéral qui déclarait que le 30 septembre serait la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

L'événement permettra à la communauté autochtone de faire partager sa culture et de parler de sa vérité, indique la demande de financement. Environ 15 000 personnes sont attendues, notamment des élèves, des chefs d’entreprise et le public, afin de créer un dialogue sur les effets des pensionnats pour Autochtones.

L’histoire des survivants des pensionnats pour Autochtones sera soulignée pendant cette journée. Les participants pourront assister à des spectacles de musique et de danse et répondre aux appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

Toutes les activités seront gratuites. Des moyens de transport seront mis à la disposition des élèves des divisions scolaires publiques et catholiques, du centre éducatif communautaire de Cowessess et du Conseil tribal de File Hills Qu’Appelle. Les activités de la journée seront aussi diffusées en direct.

Selon le rapport, le comité exécutif pourrait accorder une somme plus élevée que les 50 000 $ demandés. Il pourrait également ne rien accorder du tout, mais cette décision serait perçue de manière négative.

Avec les informations d'Alexander Quon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !