•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jonathan Lapierre portera les couleurs de la CAQ aux prochaines élections

Jonathan Lapierre lors de l'annonce de sa candidature.

Jonathan Lapierre, maire des Iles-de-la-Madeleine, tentera de se faire élire sous la bannière caquiste aux prochaines élections.

Photo : Sarah Bigras

Radio-Canada

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, sera le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour la circonscription Îles-de-la-Madeleine lors des élections provinciales cet automne.

Pressenti comme candidat depuis plusieurs semaines, Jonathan Lapierre a finalement mis fin au suspense en présence du chef de la CAQ, François Legault, qui s'était déplacé dans l'archipel lundi après-midi pour présenter son nouveau candidat.

Jonathan Lapierre siège au conseil municipal des Îles-de-la-Madeleine depuis 2005, d'abord comme conseiller, puis en tant que maire depuis 2013.

Il a été réélu pour un troisième mandat lors des élections municipales de novembre dernier en récoltant 88 % des votes au terme d'une course à deux.

Jonathan Lapierre.

La photo officielle de campagne de Jonathan Lapierre, candidat caquiste pour les Îles-de-la-Madeleine.

Photo : Coalition Avenir Québec

Outre ses fonctions de maire, M. Lapierre est aussi premier vice-président du conseil d’administration de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), en plus de siéger au conseil d’administration de la Fédération canadienne des municipalités et de la Mutuelle des municipalités du Québec.

La CAQ a réussi à trouver la meilleure personne pour porter la voix des Îles à l’Assemblée nationale, mentionne François Legault par voie de communiqué. Jonathan, c’est un gars de la place qui a les Îles tatouées sur le cœur. Il voit grand pour les Îles et pour les régions. J’ai besoin d’un gars ambitieux comme lui dans notre équipe!

Jonathan Lapierre et François Legault, les mains dans les airs, devant une affiche de la CAQ lors de l'annonce.

Le chef de la CAQ, François Legault, s'est rendu aux Îles-de-la-Madeleine pour présenter son nouveau candidat lundi après-midi.

Photo : Sarah Bigras

Lors des élections générales de 2018, la Coalition avenir Québec avait récolté 9,34 % des suffrages dans la circonscription des Îles-de-la-Madeleine. La formation caquiste était alors représentée par le candidat Yves Renaud.

Convaincu par François Legault

M. Lapierre dit avoir pris sa décision à la suite d'une rencontre avec le premier ministre en avril, aux Îles.

On a eu la chance de discuter ensemble des différents enjeux qui concernent la communauté des Îles et la Gaspésie, raconte-t-il, et de façon plus large, des enjeux du Québec. Et j'ai été à même de constater la volonté du premier ministre de bien servir les régions du Québec, et particulièrement les Îles et la Gaspésie, dans un éventuel prochain gouvernement caquiste. Alors, il m'a convaincu de joindre l'équipe.

« Pour moi, évidemment, pour aller plus loin, pour la communauté des Îles et pour l'ensemble des régions du Québec, le choix qui s'imposait, c'était de faire le saut en politique provinciale. »

— Une citation de  Jonathan Lapierre, candidat caquiste dans la circonscription des Îles-de-la-Madeleine

Le candidat caquiste mise sur la relation de proximité qu’il dit avoir développée avec les citoyens des Îles. C’est fort de cette relation-là que j'ose espérer que ça va pouvoir se poursuivre ou fonctionner jusqu'à l'Assemblée nationale, dit-il.

Son amour des îles, affirme-t-il, est sans faille.

Comme on a traversé toutes sortes de tempêtes ensemble, on a connu des hauts et des bas. On a changé beaucoup la face des îles. On a réussi ensemble à surmonter tout ça, estime-t-il.

Jonathan Lapierre et François Legault tiennent une pancarte.

« Pour surmonter les enjeux de logement, les soins de santé, le transport, que ce soit maritime ou aérien, c'est au provincial que les choses se décident », indique M. Lapierre.

Photo : Sarah Bigras

Durant la durée de la campagne électorale, M. Lapierre va se retirer temporairement de toutes ses fonctions liées au rôle de maire, de vice-président de la Fédération québécoise des municipalités, de membres du conseil d’administration de la Fédération canadienne des municipalités.

En fait, la loi stipule qu'un maire ou un conseiller qui se présente à une élection provinciale doit demander un retrait temporaire pendant la campagne électorale, explique-t-il. Par la suite, s'il n'était pas choisi, il peut, s'il le désire, revenir au poste qu'il occupait auparavant.

Le candidat caquiste indique qu'il amorcera une transition dans les prochains jours en collaboration avec le maire par intérim, Gaétan Richard, et avec le maire suppléant, Richard Leblanc, afin que ces derniers soient prêts à prendre les rênes de la Municipalité au moment du déclenchement des élections.

Jonathan Lapierre présidera tout de même la séance du conseil municipal prévue mardi soir.

Déjà trois candidats

Le candidat caquiste affrontera trois candidats déjà dans la course dans la circonscription des Îles-de-la-Madeleine.

Le député sortant Joël Arseneau a confirmé qu’il tentera de conserver son siège à l’Assemblée nationale. Il avait annoncé ses intentions à la fin mars, mais le candidat du Parti québécois est officiellement sur la ligne de départ depuis mai dernier.

Propriétaire d'un supermarché Bonichoix et ex-conseiller municipal dans le district de L’Étang-du-Nord, Jean-Philippe Déraspe portera quant à lui les couleurs de Québec solidaire.

Enfin, le Parti libéral du Québec (PLQ) et sa cheffe Dominique Anglade ont confirmé leur première candidature dans l’Est-du-Québec lors d’un séjour aux Îles-de-la-Madeleine en juin en annonçant celle du directeur de l'Association des chasseurs de phoques intra-Québec, Gil Thériault.

Un arrêt sur la Côte-Nord

Avant de se rendre aux Îles lundi, François Legault s'est aussi posé sur la Côte-Nord, à Sept-Îles. Il a présenté la candidate Kateri Champagne Jourdain dans Duplessis, la circonscription que détenait depuis 2003 la péquiste Lorraine Richard.

Avec les informations d'Isabelle Larose et de Roxanne Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !