•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fin de course catastrophique pour les Dumoulin au GP3R

La voiture de Jean-François frappe de plein fouet celle de son frère Louis-Philippe Dumoulin.

La voiture de Jean-François Dumoulin a bifurqué vers la gauche puis s’est retournée à 90 degrés pour emboutir de plein fouet celle de son frère Louis-Philippe.

Photo : Images: GP3R

Il ne restait que trois tours. Jean-François Dumoulin, Marc-Antoine Camirand et Louis-Philippe Dumoulin se livraient une chaude lutte pour la première place et tout indiquait que le podium de la série NASCAR Pinty’s serait formé de trois pilotes de la région. Un scénario tiré d’Hollywood qui a volé en éclats lors d’un brutal contact qui a mis fin à la course des deux frères Dumoulin qui accusent maintenant leur adversaire d’avoir intentionnellement provoqué l’accident.

Les amateurs étaient sur le bout de leur siège. Jean-François Dumoulin filait vers sa première victoire en série NASCAR lorsqu’il a été percuté par-derrière par Marc-Antoine Camirand. Sa voiture a bifurqué vers la gauche puis s’est retournée à 90 degrés pour emboutir de plein fouet celle de son frère Louis-Philippe.

Jean-François Dumoulin a été contraint d’abandonner l’épreuve quelques mètres plus loin.

Marc-Antoine a décidé de me domper. Félicitations! Il a mis fin à mon week-end, mais aussi à celui de toute ma gang qui a travaillé tellement fort ici, et le bonus dans tout ça, je rentre dans mon frère, a-t-il lancé, visiblement émotif après avoir reçu l’accolade de plusieurs membres de son équipe venus le féliciter de sa persévérance. C’est qu’avant ce contact, il avait réussi une remontée spectaculaire après avoir été pénalisé pour un incident dans les puits.

Il est convaincu que Camirand l’a volontairement écarté de son chemin.

« Il n’avait qu’à lâcher l’accélérateur… pourquoi me spinner comme ça? J’aurais peut-être dû le pousser à la place. On va revenir en force l’an prochain and I don’t forget. »

— Une citation de  Jean-François Dumoulin

Camirand, victime un peu plus tôt d’une crevaison lente, a alors vu Alex Guenette prendre la tête et signer la victoire. Le pilote de Saint-Léonard d’Aston a terminé l’épreuve aux pieds du podium (3e) .

J.-F. m’a passé à l’intérieur et il s’est fermé sur moi. Selon moi, c’est un incident de course et je ne me sens aucunement en faute là-dedans. Ça arrive des fois en ma faveur, des fois en leur faveur. Il y a trois ans, ils m’ont pris en serre ensemble. Ce n’était pas une vengeance. J’étais là, il s’est fermé sur moi. Je n’ai aucune inquiétude sur ce que j’ai fait, a-t-il déclaré, affirmant n’être nullement responsable de l’accident.

Marc-Antoine Camirand reçoit le trophée remis au détenteur de la troisième place de la course de NASCAR Pinty's.

Marc-Antoine Camirand a pris le troisième rang lors de la course de la série NASCAR Pinty's.

Photo : Image: GP3R

Lourd de conséquences pour Louis-Philippe

Louis-Philippe Dumoulin est champion en titre de la série NASCAR Pinty’s. Il avait besoin de ces précieux points au classement général pour espérer défendre sa couronne. Il avait signé le temps le plus rapide des essais libres, mais avait dû se contenter du troisième rang en qualification.

Lui aussi pénalisé sur un incident près de la ligne des puits, il en avait lourd sur le cœur.

« Je m’étais tassé parce qu’Alex Tagliani avait encore son bidon d’essence attaché après la voiture. Je ne voulais pas que le feu prenne de son côté, l’essence coulait sur son système de freinage très chaud. J’ai décidé de me tasser de là et ils m’ont pénalisé pour ça… J’ai remonté pour me battre pour la victoire à la fin. J’ai hâte de voir ce qui s’est passé à la télévision, mais moi, j’ai vu Camirand derrière mon frère et Marc-Antoine a tassé J.-F. dans le mur », explique-t-il.

Louis-Philippe Dumoulin frappe sur sa voiture en sortant par la fenêtre.

Louis-Philippe Dumoulin a tenté tout de même de finir l’épreuve mais a perdu sa roue arrière droite.

Photo : Image: GP3R

Le train arrière de sa voiture était gravement amoché. À ce moment quatrième, il a tenté tout de même de finir l’épreuve.

« Dans le dernier tour, la pédale à frein est allée coller au fond. J’ai essayé de me ralentir dans le mur. Ça a arraché la roue d’en arrière. Tout ça a commencé avec l’incident avant. On venait ici pour chercher des points importants au classement, pas pour se mettre dans le trouble. Ça va nous coûter cher au championnat », se désole Louis-Philippe Dumoulin, réaliste quant à ses chances de remporter le championnat à la suite de cet abandon crève-cœur.

« C’est plate, parce qu’il y en a avec qui ont est capable de se battre clean et se frotter les portes sans qu’ils deviennent fous en dessous de leur casque… Je ne sais pas. J’ai hâte de revoir ce qui s’est passé. »

— Une citation de  Louis-Philippe Dumoulin

Villeneuve quitte les lieux… avant même la fin de la course

Il devait s’élancer 11e. Jacques Villeneuve n’aura finalement pas tourné un seul tour lors de la course. Sa voiture a refusé de démarrer avant les tours de chauffe. Son équipe a tout tenté à son retour aux puits, mais il n’a jamais été en mesure de repartir. Frustré, il a quitté les lieux sur-le-champ sans même rencontrer les journalistes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !