•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’École d’arbitrage Justin St-Pierre suscite l’engouement

Justin St-Pierre qui parle avec deux arbitres.

Justin St-Pierre se prépare pour sa 20e saison d'arbitrage.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'École d'arbitrage au hockey Justin St-Pierre a accueilli cette fin de semaine une quarantaine de participants à Saguenay.

Les jeunes et moins jeunes étaient très enthousiastes et avaient soif d'apprendre. Certains participants sont d'ailleurs venus de loin pour suivre cette formation, l'un d'entre eux a fait la route depuis Matagami.

Selon Justin St-Pierre, l'intérêt pour l'arbitrage se fait sentir chez les plus petits.

L’arbitrage commence à 14 ans, mais j’ai eu des demandes cette année de jeunes de 11 ans, même 9 ans qui voulaient le faire. [...] Je veux montrer aux jeunes et aux encore plus jeunes c’est quoi l’arbitrage et quand ils seront rendus à arbitrer ils vont savoir c’est quoi.

Dans un contexte où les arbitres se font rares, le retour à un plus grand nombre de participants, comme avant la pandémie, est une excellente nouvelle, croit Justin St-Pierre.

« C’est pas facile, mais il va falloir que les parents et les coachs comprennent que s’il n’y a pas d'arbitres, il n’y a pas de game de hockey. Il va falloir que le message passe, ça ne donne rien de crier après les arbitres. On est là pour protéger vos jeunes pour appliquer les règlements. Oui, on va manquer des punitions c’est normal, les arbitres on est tous différents, mais on fait de notre mieux et on est là pour protéger vos jeunes. »

Justin St-Pierre

Justin St-Pierre a formé une quarantaine de jeunes cette semaine à Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Justin St-Pierre entamera bientôt sa 20e saison comme arbitre dans la Ligue nationale de hockey.

« La passion est encore là, j’ai hâte de recommencer. Je me suis entraîné depuis le début de l’été et je suis prêt à partir. »

Justin St-Pierre précise toutefois qu’il compte cesser d’arbitrer d’ici un an ou deux. Il prévoit prendre une décision cette année concernant la suite de sa carrière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !