•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une lecture pour enfants par une drag queen suscite la mobilisation à Edmonton

Contre-manifestants portant des affiches et des drapeaux LGBTQ faisant face aux manifestants qui les filment.

Manifestants et contre-manifestants se sont affrontés samedi à l'extérieur de la bibliothèque Stanley A. Milner, à Edmonton, au sujet d'une lecture aux enfants par une drag queen.

Photo : Radio-Canada / Gabriela Panza-Beltrandi

Radio-Canada

L’organisation d’une manifestation contre l’événement Over the Rainbow Storytime à la bibliothèque centrale d’Edmonton a mobilisé contre-manifestants et défenseurs des droits LGBTQ+ samedi au centre-ville.

Felicia Bonée était invitée vers 11 heures pour lire des contes et chanter des chansons aux familles rassemblées. L’événement fait partie de la programmation d’été de la bibliothèque Stanley A. Milner et est approprié pour les enfants de 6 à 12 ans, selon la description du site web.

Pendant qu’à l’intérieur la drag queen lisait ses histoires devant un décor de ballons aux couleurs de la Fierté, une scène bruyante se déroulait à l’extérieur.

Le groupe Family Guy's Family Law Reform avait organisé une manifestation pour dénoncer ce qui selon ses membres, serait un événement au contenu à nature sexuelle et politique.

Family Guy's Family Law Reform se décrit sur son site web comme un organisme de défense de ceux qui se retrouvent devant les tribunaux de la famille, particulièrement les pères, et milite pour une réforme du droit de la famille en Alberta.

Des publications récentes du groupe, tentant d'inciter les abonnés à manifester, attribuent des intentions douteuses aux drag queens en général, soit de vouloir manipuler ou d’initier les enfants à la sexualité.

Vu en plongée de familles avec enfants assis à terre, sur des tapis ou sur des sofas, écoutant la drag queen en robe violette lire son histoire.

L'événement Over the Rainbow Storytime était animé par la drag queen d'Edmonton Felicia Bonée samedi.

Photo : Radio-Canada / Gabriela Panza-Beltrandi

L’organisation de cette manifestation s’est rendue jusqu'aux oreilles de militants LGBTQ+ de la capitale albertaine, qui ont organisé une contre-manifestation pour contrer ces idées discriminatoires et la stigmatisation de ses membres, comme l'explique Roma Schroter, une organisatrice de la contre-manifestation.

Nous avons décidé que ce n’était pas quelque chose que nous voulions permettre dans notre ville, dit une autre organisatrice, Kayle Mackintosh.

Justin Duval, sa femme et ses deux filles ont décidé d'entrer pour participer à l’heure du conte de Felicia Bonée après avoir constaté le remue-ménage à l’extérieur.

Le fait de pouvoir participer à ce genre d’événement nous permet d'apprendre des choses à nos enfants et de normaliser ce qu’est le spectre des identités sexuelles et de genre, dit-il.

Au sujet de ce qui inquiète les manifestants, il a assuré que l'activité ne comprenait pas de matériel pour adultes.

Avec les informations de Nicholas Frew et Gabriela Panza

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !