•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D’autres dégâts sur le boulevard des Estacades en raison des fortes pluies

Une machine qui a glissé dans un trou.

De la machinerie s'est enlisée dimanche sur le site du glissement de terrain dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le sol a de nouveau bougé dimanche sur le boulevard des Estacades, dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières. De fortes précipitations ont accentué les dégâts déjà causés par un glissement de terrain survenu au même endroit la semaine dernière.

Une pelle mécanique s'est affaissée dans le trou et un lampadaire s'est penché au-dessus sous l'effet des orages.

Le périmètre de sécurité a été agrandi. Jusqu’à nouvel ordre, la circulation sur le boulevard des Estacades est maintenant interdite dans les deux sens entre les rues Ogden et Pie-XII, précise la Ville.

Une accumulation d'eau sous de la machinerie. Un lampadaire est sur le point de tomber.

De fortes pluies se sont abattues sur Trois-Rivières dimanche.

Photo : Radio-Canada / Michelle Raza

Les pompiers et les policiers de la Ville de Trois-Rivières ont été dépêchés sur les lieux dimanche pour maîtriser la situation. Ils ont demandé aux passants de rester éloignés du périmètre de sécurité. La compagnie de construction chargée des travaux était elle aussi présente.

Des ouvriers des travaux publics ont effectué des manœuvres pour sortir la machinerie du trou. En début de soirée dimanche, des travaux étaient toujours en cours afin de stabiliser la situation en cas de nouvelles pluies.

Une situation prévisible?

Des citoyens disent ne pas être surpris par les événements puisque cela fait des années, selon certains, que l'artère touchée était dans un état critique. Des rubans de sécurité ceinturaient la zone où s'est produit le glissement de terrain depuis plusieurs mois, explique une citoyenne. Elle se demande pourquoi la Ville et le Ministère des Transports du Québec (MTQ) n'ont pris aucune disposition avant le glissement si un danger avait été détecté.

Rappelons qu'à la suite du glissement de terrain, la Ville avait accordé un contrat de plus de 100 000 $ à une firme externe pour réaliser des travaux d'urgence.

Des travaux de remblaiement et d'empierrement dont la fin était prévue la semaine dernière devraient se poursuivre cette semaine. Le budget accordé aux travaux sera réévalué, affirme la Ville de Trois-Rivières.

Aucune évacuation n’est nécessaire dans la situation actuelle, a indiqué la Ville de Trois-Rivières en fin de journée, dimanche.

Avec les informations de Coralie Laplante

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !