•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agarics et chanterelles, des champignons comestibles sortent malgré le temps sec

À gauche un champignon blanc dont on voit les lamelles brunes et la tige et à gauche, le dessus d'un champignon blanc.

Un champignon agaricus.

Photo : soumise par Greg Thorn

Radio-Canada

De petits champignons blancs et bruns apparaissent sur les pelouses de London, en Ontario. Les températures très chaudes ont rendu la croissance des champignons difficile, mais la saison a finalement débuté.

Selon Greg Thorn, professeur de biologie à l’Université Western, il y a une grande diversité de choses qui commencent à sortir.

M. Thorn, qui étudie les champignons depuis environ 40 ans, dit qu’ils ont besoin d’humidité pour pousser, en ajoutant que la présente saison a été déclenchée par les pluies et les orages qu’a récemment connus la région de London.

Le professeur avance qu’il y a, en ce moment, probablement environ un millier d'espèces de champignons à London. L’une des plus communes est l’agaricus, une espèce sauvage parente du champignon de paris, qu'on trouve au supermarché.

Il existe différentes sortes d'agaricus. L'une d'elles, qui émerge actuellement dans la ville du Sud-Ouest, se nomme Agaricus Arvensis. C’est un champignon assez gros, d'un blanc éclatant et un peu écailleux. Les agaricus poussent dans les prés.

Un autre champignon qui sort cette saison est la chanterelle, un type de champignon en forme d'entonnoir. Il se retrouve dans le bois des hêtres et des chênes. C'est un champignon commercial sauvage populaire. Toutes les espèces de chanterelles sont comestibles.

Deux Chanterelles jaunes, le champignon de gauche est debout dans le sol, le champignon de droite est couché au sol.

Une chanterelle, non originaire de London.

Photo : soumise par Greg Thorn

Ce n’est pas tous les champignons qui poussent qui sont sans danger. Il y a un champignon vénéneux qui pousse à London, le Lepiota Subincarnata, qui peut être mortel.

Il faut être très prudent avec les petits champignons brun rougeâtre en forme de parapluie, dit M. Thorn, en ajoutant qu'ils ont un anneau autour de leur tige et des lamelles blanches.

Un bol rempli de champignons pêle-mêle.

Le Lepiota Subincarnata est un champignon qui peut être mortel et que l'on peut retrouver dans les jardins.

Photo : soumise par Greg Thorn

Le professeur précise que cette espèce est commune dans les jardins des gens où il y a des copeaux de bois.

Greg Thorn souligne qu'il n'y a pas de réponse simple lorsqu'il s'agit d'identifier quels champignons peuvent être consommés sans danger.

Vous devez littéralement reconnaître le champignon jusqu'au niveau de son espèce pour savoir qu'il est comestible ou toxique, et cela demande un peu de travail, dit-il.

M. Thorn suggère le recours à des guides photographiques pour aider à identifier les champignons ou à une personne de confiance bien informée avec soi lors de la cueillette de champignons.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !