•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernière journée du camp de recrutement pour les Pionniers du Cégep de Rimouski

Deux joueurs de hockey s'échangent la rondelle, alors que d'autres plus loin les regardent.

Les joueurs tentent de faire leur place au sein de l'équipe depuis vendredi.

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Radio-Canada

Le camp de recrutement des joueurs de hockey masculins de l'équipe des Pionniers du Cégep de Rimouski se déroule cette fin de semaine. Les joueurs du prochain alignement seront connus dimanche en fin de journée.

Depuis vendredi, une quarantaine de joueurs réalisent différents tests physiques et participent à des parties de hockey afin de se tailler une place dans l'équipe.

Des jeunes qui s'entraînent à jouer au hockey sur la glace, dans un aréna.

Le prochain alignement sera connu à l'issue du camp dimanche en fin de journée.

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Au terme de ce camp de recrutement, seulement 25 joueurs seront sélectionnés, dont une quinzaine d'attaquants, une dizaine de défenseurs et trois gardiens.

Le directeur, gérant et entraîneur-chef des Pionniers du Cégep de Rimouski, Éric Plourde, indique qu'il souhaite bâtir une équipe avec un maximum de joueurs de la région.

C'est sûr et certain qu'un gars de l'extérieur qui rentre dans l'alignement des Pionniers 2022-2023, il va falloir qu’il soit meilleur qu’un joueur local et s'il est égal, il ne passera pas, explique-t-il.

« On veut vraiment avoir un club régional pour pouvoir démontrer au Réseau du sport étudiant du Québec qu'on est de calibre de division un et pas de division deux. »

— Une citation de  Éric Plourde, directeur, gérant et entraîneur-chef des Pionniers du Cégep de Rimouski
Éric Plourde pose devant la glace dans l'aréna.

Éric Plourde explique que tous les hockeyeurs doivent faire leurs preuves.

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Éric Plourde rappelle toutefois que durant le camp de sélection, tous les joueurs sont traités sur un pied d'égalité. Les vétérans doivent donc prendre part aux tests et parties afin de conserver leur place au sein de l'équipe.

Si [un joueur] était un vétéran l'année passée et qu’il était le meilleur joueur, mais qu’il ne se force pas et qu’il ne donne pas son maximum durant les pratiques et les matchs du week-end, il est en danger, précise l'entraîneur-chef.

Au pré-camp, en mai dernier, trois recrues rimouskoises ont été repêchées par l'équipe, soit Alexandre Gagné, Jordan Pilote et Jérémy Paquet. M. Plourde estime que les joueurs qui se sont présentés au camp jusqu'à présent sont très prometteurs.

L'an dernier, les Pionniers ont été champions de la Conférence nord-est et champions provinciaux de la division deux du RSEQ.

Avec les informations d'Alice Proulx

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !