•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’étendue des feux de forêt reste stable en Colombie-Britannique

Un immense panache de fumée s'émane du feu de forêt Weasel Creek à la frontière canado-américaine le 30 juillet 2022.

Le feu de forêt Weasel Creek à la frontière canado-américaine le 30 juillet 2022.

Photo : BC Wildfire/Twitter

Radio-Canada

La superficie des feux de forêt les plus importants en Colombie-Britannique a peu augmenté dans la nuit de vendredi à samedi, selon BC Wildfire.

Cependant, dit l’agence de lutte contre les incendies, les risques vont s'accélérer en début de semaine à cause d’une hausse des températures et de la foudre sèche qui pourrait frapper l’intérieur de la province.

Il a un potentiel de nouveaux départs, dit Erika Berg, porte-parole de BC Wildfire.

En date de samedi, la Colombie-Britannique dit que 538 feux de forêt ont été dénombrés depuis le début officiel de la saison des incendies le 1er avril, soit un nombre moins élevé qu’à la même époque l’année dernière.

Le feu le plus important demeure celui de Keremeos Creek dans l'Okanagan. Découvert le 29 juillet, il a détruit 5900 hectares de forêt près de Penticton et menace des résidences ainsi que la station de ski Apex Mountain.

Plus de 420 pompiers, 15 hélicoptères et des engins lourds tentent de le maîtriser.

BC Wildfire surveille de près l'arrivée d'un front d'air froid qui s'approche de l’incendie. Le passage d’un tel front est habituellement associé à l’apparition de plus grands vents qui alimentent les brasiers.

Il est demandé aux automobilistes dans les régions touchées par les feux de faire attention aux équipes de pompiers et à leurs équipements.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !