•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Concerts aux îles du Bic : un festival de musique de chambre pour tous les curieux

Des musiciens répètent à l'intérieur de l'église Sainte-Cécile du Bic.

Le festival de musique de chambre Concerts aux îles du Bic se déroule du 6 au 14 août.

Photo : Radio-Canada / Edouard Beaudouin

Perrine Bullant

Du 6 au 14 août, le festival Concerts aux îles du Bic propose huit grands spectacles et met en avant tant des artistes de calibre international, comme Charles Richard-Hamelin, que des musiciens de la région.

C’est une saison pleine de variété, se félicite le directeur artistique du festival, James Darling. On a des choses qui vont faire plaisir à ceux qui aiment beaucoup la musique de chambre.

Parmi ces œuvres et ces artistes, les quintettes de Dvorak et la représentation du pianiste de renom Charles Richard-Hamelin donneront le coup d’envoi de la première fin de semaine du festival à l’église Sainte-Cécile du Bic.

La présence de l’artiste prodige québécois a d'ailleurs guidé la programmation cette année.

« On commence [la préparation] plus qu’un an à l’avance. Cette année, on a le bonheur d’avoir Charles Richard-Hamelin. »

— Une citation de  James Darling, directeur artistique des Concerts aux îles du Bic
Charles Richard-Hamelin pose à côté de son piano à queue.

Le pianiste Charles Richard-Hamelin présente un concert dimanche (archives).

Photo : (Elizabeth Delage)

Pour le reste de la programmation, le directeur artistique veille à respecter la parité et à trouver l’équilibre entre professionnels de la région et artistes de la relève.

On essaye surtout de garantir la qualité, insiste James Darling. Nos concerts sont faits avec des musiciens de tout premier calibre.

James Darling dans l'église de Sainte-Cécile du Bic.

James Darling, directeur artistique du festival, a misé sur une programmation « pleine de variété ».

Photo : Radio-Canada / Édouard Beaudouin

Lieu de rencontre pour des concerts uniques

Les rendez-vous musicaux du festival entendent aussi favoriser les rencontres entre les artistes.

Ce sont des concerts originaux, éphémères, qui sont conçus pour le lieu et pour les musiciens qui les font. Ces éléments-là font l’unicité de l'événement, note le directeur artistique.

C'est une rencontre à laquelle participe le public.

« La musique de chambre, c'est fait pour mettre en valeur les conversations à l'intérieur d'une pièce. Le public, c'est sûr qu'il répond à cette même conversation, il fait même partie de la conversation. »

— Une citation de  James Darling, directeur artistique des Concerts aux îles du Bic

Le chef d’orchestre Nicolas Ellis partage cette impression. Le temps du festival, le musicien renoue avec sa passion du piano.

C’est l’occasion d’avoir un rapport plus intime avec le public, puis on n'est pas 80 musiciens sur scène, donc le rapport entre les musiciens est aussi plus intime, confie-t-il.

Nicolas Ellis dans l'église de Sainte-Cécile du Bic.

Le chef d’orchestre Nicolas Ellis renoue avec sa passion du piano à l'occasion des Concerts aux îles du Bic.

Photo : Radio-Canada / Edouard Beaudouin

De la musique de chambre, mais pas seulement ça…

Cette année, le festival mise sur la variété des activités pour attirer de nouveaux adeptes. Différents rendez-vous entendent non seulement combler les puristes de musique classique mais aussi séduire un plus vaste public.

Une représentation de piano à quatre mains combinera jeux de lumière et projections sur grand écran mercredi au Bic. Un concert cinématographique, durant lequel la musique accompagnera la projection du film L’acte de la beauté, de Nicolas Paquet, est prévu jeudi à Saint-Fabien.

À Rimouski, un théâtre musical, plus familial, sera présenté vendredi. Le soir, une formule cabaret d’un duo de percussions s’invitera à la Coop Paradis.

Un petit groupe de musiciens répète à l'intérieur d'une église.

Le festival Concerts aux îles du Bic existe depuis 20 ans et propose cette année huit grands concerts à différents endroits autour du Bic.

Photo : Radio-Canada / Edouard Beaudouin

Des randonnées musicales en pleine forêt, intitulées « Promenons-nous dans les bois », proposent de découvrir la musique de chambre en plein air.

Ça peut être avec des groupes d'âge très, très large et en famille, souligne James Darling. Une petite heure pour se promener dans le bois. On a des musiciens qui sont juchés dans la forêt ici et là pour faire des interactions avec le public.

Les Concerts aux îles du Bic se clôtureront le 13 août avec un concert gala qui regroupera l’ensemble des musiciens du festival.

D'après le reportage d'Édouard Beaudouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !