•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sylvie Tanguay et Yves Bérubé-Lauzières candidats du PQ

Paul St-Pierre Plamondon (à gauche) est venu investir Sylvie Tanguay et Yves Bérubé-Lauzières (à droite).

Paul St-Pierre Plamondon (à gauche) est venu investir Sylvie Tanguay et Yves Bérubé-Lauzières (à droite).

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Radio-Canada

À l’approche des élections, le Parti québécois a présenté deux candidats, Sylvie Tanguay, dans Saint-François, et Yves Bérubé-Lauzières, dans Sherbrooke.

C’est sans opposition que les deux candidats ont été investis. Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, s’est rendu à Sherbrooke pour l’occasion.

Une centaine de personnes étaient attendues au Liverpool sur la rue Wellington, où l’ambiance était à la fête. De la musique ponctuait les allocutions des différents candidats régionaux.

Deux nouveaux candidats

Sylvie Tanguay travaille dans le domaine de la santé. Yves Bérubé-Lauzières est ingénieur, il travaille comme professeur à l’Université de Sherbrooke et est notamment spécialisé en technologies quantiques.

Ces deux candidats se sont lancés en politique pour la même raison : ils souhaitent corriger des problèmes qu’ils constatent dans leur quotidien.

Je vais avoir bientôt cinq petits-enfants, et je le fais pour eux, la politique, c’est pour eux, explique la candidate Sylvie Tanguay. C’est pour mes collègues de travail en santé, où ça ne va pas très bien en ce moment, c’est de pire en pire, et il n’y a pas de solution, alors la seule que j’ai trouvée, moi, c’est de m’impliquer directement en politique.

Je pense que ce qui est vraiment prioritaire, c’est un besoin essentiel, c’est la crise du logement, mentionne le candidat Yves Bérubé-Lauzières. On a retrouvé encore cette année des gens au 1er juillet qui se sont retrouvés dans la rue, qui n’avaient pas de logement.

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, est venu saluer les membres du parti présents sur place. Il en a profité pour prendre quelques photos, et il espère que la campagne permettra au PQ de s’affirmer comme indépendantiste.

Une campagne authentique, assumée, des gens de qualité qui portent le projet de pays, le projet de société du Parti québécois, et sur tous les sujets, une campagne où on va donner l’heure juste, ce sont les souhaits de Paul St-Pierre Plamondon concernant la campagne électorale, en vue des élections générales provinciales du 3 octobre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !