•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amazon met la main sur iRobot pour 2,2 milliards de dollars

Un aspirateur robot évite des objets au sol dans un salon.

iRobot fabrique une poignée d'objets connectés pour la maison, dont l'aspirateur robot Roomba.

Photo : iRobot

Reuters

L'offre d'appareils connectés d'Amazon s'agrandit : l’entreprise s’apprête à acquérir le fabricant d'aspirateurs robots iRobot dans le contexte d'une transaction d'environ 1,7 milliard de dollars américains (2,2 milliards de dollars canadiens).

En plus de balayer la saleté, les aspirateurs Roomba, qui coûtent jusqu'à 1000 $ US (environ 1293 $ CA), collectent des données spatiales sur les domiciles qui pourraient s'avérer précieuses pour les entreprises développant la technologie de la maison intelligente.

Toutefois, le chiffre d'affaires d'iRobot au deuxième trimestre a chuté de 30 % en raison d'une faible demande et d'annulations de commandes de détaillants en Amérique du Nord et en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. En période d’inflation, les consommateurs et consommatrices semblent repenser la façon dont leur argent est dépensé.

À son apogée, l’action du fabricant du Roomba s'est négociée à 197 $ US (environ 255 $ CA), les personnes soucieuses de l'hygiène ayant investi dans des aspirateurs robots haut de gamme pendant la pandémie de COVID-19.

Amazon paiera 61 $ US (environ 79 $ CA) par action, ce qui valorise iRobot à une prime de 22 % par rapport au dernier cours de clôture de l'action, soit 50 $ US (environ 65 $ CA).

Des fusions à prévoir

Des analystes prévoient que les grandes entreprises technologiques riches en liquidités pourraient se lancer dans une série de fusions et d'acquisitions, en profitant des faibles valorisations dues aux pressions de la croissance. Amazon dispose d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de plus de 37 milliards de dollars américains (environ 48 milliards de dollars canadiens) au deuxième trimestre.

Les appareils ne représentent qu'une fraction des ventes globales d'Amazon, qui vend des thermostats intelligents, des dispositifs de sécurité et des écrans muraux intelligents, en plus d'avoir récemment lancé un robot de type canin appelé Astro.

En cas de résiliation de l'accord, Amazon devra verser à iRobot une indemnité de résiliation de 94 millions de dollars américains (environ 122 millions de dollars canadiens). Une fois l'accord conclu, Colin Angle restera le directeur général d'iRobot.

Amazon a également procédé à l’achat du fournisseur de soins primaires One Medical pour 3,5 milliards de dollars américains (environ 4,5 milliards de dollars canadiens). L’entreprise élargit ainsi les soins de santé virtuels du géant du commerce électronique et ajoutera pour la première fois des bureaux de médecins physiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !