•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La circonscription fédérale de Lac-Saint-Jean pourrait perdre neuf municipalités

Une carte électorale.

Voici à quoi ressembleraient les trois circonscriptions électorales fédérales du Saguenay-Lac-Saint-Jean si la proposition de réforme est acceptée.

Photo : Capture d'écran

Neuf municipalités situées au Lac-Saint-Jean pourraient bien passer dans la circonscription de Jonquière lors de la prochaine élection fédérale.

C‘est ce que contient entre autres la proposition de redécoupage électoral qui a été rendue publique le 29 juillet dernier par la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour la province de Québec.

Elle vise à rééquilibrer la population entre les trois circonscriptions du Saguenay-Lac-Saint-Jean autour de 92 000 citoyens.

L'objectif du redécoupage de la carte électorale consiste à s'assurer que tous les citoyens ont à peu près le même poids politique, peut-on lire, dans un communiqué émis par la commission.

Actuellement, celle de Lac-Saint-Jean compte environ 23 000 habitants de plus que Chicoutimi-Le Fjord et 15 000 de plus que Jonquière.

La précédente refonte remonte à 2013.

Ainsi, Lac-Saint-Jean perdrait au profit de Jonquière les municipalités d'Hébertville, Hébertville-Station, L'Ascension-de-Notre-Seigneur, Saint-Bruno, Saint-Eugène-d'Argentenay, Saint-Ludger-de-Milot, Saint-Stanislas, Saint-Augustin et Sainte-Jeanne-d'Arc.

Un député debout en train de parler à la Chambre des communes.

Le député bloquiste de Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe

Photo : Avec l'autorisation du Bloc québécois

Le député de Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe, a qualifié d'illogique cette proposition et entend bien se faire entendre auprès de la commission. Il formera d'ailleurs un comité dans la région pour faire pression sur la commission afin que celle-ci retourne à la planche à dessin.

Malheureusement, dans les bureaux à Ottawa, on n’est pas nécessairement aux faits des particularités régionales. Présentement, ce n’est pas qu’une question de chiffres. La politique, c’est aussi une question de gens, a réagi le député bloquiste vendredi matin.

« Un comté, c’est une communauté d’intérêt, ce n'est pas logique que des villes qui font partie du Lac-Saint-Jean se retrouvent dans une circonscription au Saguenay. Ce n’est rien contre le Saguenay, c’est seulement que les enjeux sont complètement différents. »

— Une citation de  Alexis Brunelle-Duceppe, député fédéral de Lac-Saint-Jean

Par la suite, Jonquière se verrait amputer des municipalités de Saint-Fulgence, Saint-Honoré, Saint-David-de-Falardeau et Sainte-Rose-du-Nord qui se retrouveraient dans Chicoutimi-Le Fjord.

À l’opposé, Chicoutimi-Le Fjord ne ferait que des gains.

Population des circonscriptions actuelles et proposées

Circonscription fédérale

Population actuelle

Population de la proposition

Lac-Saint-Jean

104 911

92 031

Jonquière

89 818

91 061

Chicoutimi-Le Fjord

81 639

92 460

Une seule audience à Saguenay

Une audience publique sur cette proposition se tiendra à Saguenay, à l’hôtel Le Montagnais, le lundi 19 septembre à 9 h. Pour pouvoir y présenter des observations, il faut aviser la commission par écrit au plus tard le 31 août. Deux séances virtuelles pour tout le Québec se dérouleront aussi les 14 septembre et 13 octobre.

Cette consultation menée auprès de la population constitue une étape essentielle du processus de révision de la carte électorale , a rappelé par communiqué le président de la Commission, le juge à la retraite Jacques Chamberland.

Rappelons que les municipalités jeannoises de Lamarche, Labrecque et Saint-Nazaire font déjà partie de la circonscription de Jonquière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !