•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les hospitalisations augmentent au Manitoba

Une infirmière aux soins intensifs.

Plus de personnes atteintes de la COVID-19 ont été admises à l’hôpital comparativement à la semaine précédente.

Photo : (Hendrik Schmidt/dpa/The Associated Press)

Entre le 24 et le 30 juillet, 53 personnes atteintes de la COVID-19 ont été admises à l’hôpital au Manitoba, contre 45 la semaine précédente, selon le dernier rapport hebdomadaire de la province.

De plus, une personne est morte de la maladie. Le nombre de décès est dorénavant de 2067 depuis le début de la pandémie.

Par ailleurs, il y a eu 257 nouveaux cas de COVID-19 confirmés en laboratoire, une augmentation par rapport aux 242 cas de la semaine précédente. Cependant, il s'agit d'un décompte sous-estimé du nombre réel d'infections en raison d'un manque d'accès aux tests PCR, le seul type de test enregistré par la province.

Le taux hebdomadaire de positivité, lui, a augmenté, passant à 17,9 %, contre 17,1 % la semaine précédente.

Au 30 juillet, 83,1 % de tous les Manitobains âgés de 5 ans et plus avaient été entièrement vaccinés, et 55,5 % avaient reçu au moins une injection de rappel. Ces chiffres n’ont pas évolué depuis le rapport précédent, qui couvrait la semaine du 17 au 23 juillet.

Les données de surveillance des eaux usées de la ville de Winnipeg, en date du 28 juillet, indiquent une augmentation du niveau d’activité du virus par rapport aux données observées à la fin du mois de juin.

Un suivi volontaire de l’avancée du virus pour les Premières Nations

Le Secrétariat à la santé et au développement social des Premières Nations du Manitoba (FNHSSM) a lancé un système de suivi volontaire de la COVID-19. L'objectif est de recueillir les résultats des tests antigéniques rapides faits à domicile pour mesurer l'incidence réelle de la COVID-19 sur les peuples autochtones au Manitoba.

La directrice de la recherche à la FNHSSM, Leona Star, insiste sur le fait que ces données permettent d’aider à protéger nos communautés. Elles seront incluses dans les rapports COVID-19 des Premières Nations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !