•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sud de l’Alberta, terrain d’expérimentation de la culture de riz

Un bol de riz posé sur une table.

L'Alberta pourrait un jour faire pousser du riz, comme l'Ontario et la Colombie-Britannique.

Photo : Getty Images / Plateresca/iStock

Radio-Canada

Des experts en Alberta sont en train de tester la viabilité d'un projet de culture de riz dans le sud de la province qui en est déjà à sa phase d’application sur le terrain avec trois méthodes de plantation différentes.

Celles-ci incluent notamment une technique appelée culture de films de semences (SFC), qui permet de réduire l’usage de l'eau, le repiquage de plants cultivés en serre, et le semis direct. Le pivot aérien et le goutte-à-goutte souterrain font également partie des techniques utilisées.

Le projet est porté conjointement par l’Université de Lethbridge et Galaxy Ag Ventures, une entreprise spécialisée dans l'investissement stratégique et le développement de produits agroalimentaires. L'Association Farming Smarter fournit le terrain, l'expertise technologique et l'équipement.

Chercheuse en cultures irriguées à l'Université de Lethbridge et l’une des responsables du projet, Michele Konschuh affiche un optimisme mesuré à ce sujet : Les trois méthodes de plantation ont réussi jusqu'à présent. Ce que nous ne savons pas, c'est si nous pouvons les amener jusqu'à la maturation des semences de riz à l'automne et à la production.

Le PDG de Galaxy Ag Ventures, Se Hong Park, est tout autant prudent, estimant qu’il est prématuré de juger de la viabilité du projet. Nous n’en sommes qu’au début des tests. Nous allons explorer d’autres techniques, nous allons également avoir recours à des intrants ainsi qu’à d’autres variétés [de riz], explique-t-il en entrevue.

M. Park pense que l’Alberta trouvera sa voie en ce qui a trait à la culture du riz, dans trois à quatre ans.

« Je suis sûr que nous pouvons y arriver, comme la Chine et des pays africains, qui ont finalement trouvé leur propre solution pour faire pousser du riz sur des terres sèches. Il n'y a aucune raison d'arrêter de faire des recherches sur la culture du riz [en Alberta]. »

— Une citation de  Se Hong Park, Galaxy Ag Ventures

Michele Konschuh note par ailleurs que l'Ontario et la Colombie-Britannique pratiquent déjà la riziculture, ce qui donne de l'espoir, car cela montre que le riz peut pousser au Canada.

Les défis à relever

Le sud de l'Alberta dispose d'une infrastructure développée en matière d'irrigation, mais a tendance à avoir une saison de croissance plus courte, en plus d’un climat plus froid et plus sec par rapport à d'autres régions du monde où le riz est produit, indique un communiqué de Galaxy Ag Ventures.

D'après la chercheuse Michele Konschuh, certaines variétés de riz peuvent pousser dans des régions montagneuses qui ont des conditions similaires que celles de l'Alberta.

Un autre problème est que l'Alberta a de longues journées d'été alors que la riziculture préfère des jours plus courts pour s'épanouir et se développer.

Les initiateurs du projet souhaitent notamment contribuer à réduire les importations canadiennes de riz en provenance essentiellement de pays asiatiques et des États-Unis, souligne Se Hong Park.

Avec des informations de Charles Delisle

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !