•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle mise à jour donne un second souffle à Winamp

Capture d'écran du logiciel Winamp dans les années 2000, montrant notamment des boutons ressemblant à une console de son.

Le logiciel Winamp a été créé en 1997. Ses utilisateurs et utilisatrices aimaient, entre autres, la possibilité de personnaliser l'apparence du lecteur.

Photo : Capture d'écran

Radio-Canada

Le logiciel de musique Winamp vient de recevoir une mise à jour, la première en quatre ans, rappelant les beaux jours des fichiers MP3 aux nostalgiques.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le logiciel audio qui a connu un succès majeur au début des années 2000 n’a jamais été débranché. Winamp avait graduellement été remplacé par d'autres lecteurs audio, comme iTunes et Spotify, puis s’est fait racheter par l’entreprise Radionomy à AOL en 2014.

Le PDG de Radionomy avait fait une sortie publique en 2018 pour annoncer que Winamp allait faire peau neuve dès 2019 et qu’une mise à jour, la 5.8, allait être déployée. Au programme à l’époque : la création d’une application mobile et la possibilité d’écouter de nouveaux contenus audio, comme les balados, à un seul endroit.

Quatre ans plus tard – pandémie oblige », une nouvelle mise à jour, la 5.9, a été déployée, un aboutissement d’années de travail acharné, selon le développeur.

Cette nouvelle version du logiciel ne montre pas de changement esthétique majeur. Les modifications se trouvent davantage dans le côté interne du logiciel, avec une plateforme de développement récente. Elles permettront aux développeurs et développeuses de réaliser de nouvelles idées pour le logiciel, comme la lecture de nouveaux formats audio.

L’entreprise a aussi dans les cartons le projet de vendre des jetons non fongibles (non-fongible token, ou NFT, en anglais) au profit de la Fondation Winamp, qui vient en aide aux artistes.

Le programme compte encore 80 millions d’utilisateurs et d’utilisatrices par mois, selon le site de Winamp. Il ne reste qu’à attendre pour voir s'il pourra détourner l’attention des mélomanes des populaires services de musique en continu.

Le logiciel est offert en téléchargement gratuit en ligne sur le site de Winam (Nouvelle fenêtre)p, et l’entreprise travaille continuellement à corriger certains bogues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !