•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le Québec franchit le cap des 16 000 morts

Des lits d'hôpitaux alignés dans un corridor.

18 nouveaux décès ont été rapportés jeudi, pour un total de 16 010 depuis le début de la pandémie.

Photo : getty images/istockphoto / beerkoff

Radio-Canada

Le Québec a atteint jeudi le cap des 16 000 décès en lien avec la COVID-19. C’est l’équivalent de 18 morts par jour depuis près de 900 jours.

La santé publique a recensé 18 nouveaux décès, ce qui porte le total à 16 010 depuis le début de la pandémie.

Ce sont 1389 nouveaux cas qui ont été enregistrés depuis 24 heures pour un total de 1 153 048 personnes infectées. Rappelons que le nombre de cas répertorié n’est pas représentatif de la situation puisque l’accès aux centres de dépistage est restreint aux clientèles prioritaires.

Au chapitre des hospitalisations, on en compte maintenant 2136, dont 725 en raison de la COVID-19, soit une diminution de 10 par rapport à la veille . Des 67 personnes qui se trouvent aux soins intensifs, 31 sont atteintes du virus.

Plus de 4200 décès ont été enregistrés depuis le 1er janvier 2022, soit le quart de tous les décès depuis le début de la pandémie, le 11 mars 2020.

Plus de 1500 Québécois sont morts depuis le début de cette septième vague [13 mars 2022]. C’est deux fois plus que le bilan des décès enregistrés à pareille date l’an dernier, qui couvrait la période du 13 mars 2021 au 3 août 2021.

Si les personnes décédées habitaient majoritairement dans les CHSLD en début de pandémie, les décès sont désormais davantage répartis selon le milieu de vie. Depuis le 13 mars dernier, 40 % des personnes décédées sont des personnes qui vivaient en CHSLD, 24 % vivaient à leur domicile; 20 % résidaient en RPA et 4,5 % habitaient dans une ressource intermédiaire (RI).

Les décès continuent de toucher les personnes âgées. Il y a eu tout de même plus de 116 décès chez les jeunes de moins de 40 ans. Six personnes de moins de 20 ans sont également décédées des suites du virus. Environ 10 % des Québécois décédés de la COVID-19 avaient entre 50 et 69 ans; 20 % avaient entre 70 et 79 ans et 68 % avaient plus de 80 ans.

Le Québec demeure la province canadienne ayant la plus haute mortalité pour 100 000 habitants au pays, avec 185 décès pour 100 000 habitants. Le Québec, le Manitoba, la Saskatchewan et l’Alberta comptent tous plus de 100 décès pour 100 000 habitants. En comparaison, les États-Unis ont un taux de décès d’environ 300 décès pour 100 000 habitants; le Royaume-Uni, 270; la France, 260 et l’Afrique du Sud, 171.

Le taux standardisé de mortalité a significativement baissé lors des 3e et 4e vagues [mars à décembre 2021], puis a légèrement remonté lors des deux dernières vagues.

Le taux de mortalité selon le statut vaccinal n’est pas disponible au Québec, mais les données canadiennes indiquent que 52 % des décès causés par la COVID-19 concernaient des personnes non vaccinées, contre 18 % pour ceux ayant reçu deux doses; 19,5 % pour ceux ayant reçu trois doses et 1,5 % pour ceux ayant reçu quatre doses ou plus.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !