•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festivent prend son envol

Une partie d'une grande roue à côté d'une structure métallique de type échafaudage sur laquelle a été accrochée une bannière sur laquelle on peut lire Festivent.

Le Festivent 2022 se déroule du 3 au 7 août, à Lévis.

Photo : Radio-Canada

Le coup d’envoi pour le Festivent à Lévis est donné : c’est parti pour cinq jours de festivités.

Alors que le festival de 2021 était présenté en version réduite à cause de la pandémie, celui de cette année retrouve ses ambitions d’antan. Ce qui n’est pas pour déplaire à Sébastien Huot, le directeur général.

Ça fait deux ans qu’on attend le retour de notre événement. Ça a paru long, mais là on est vraiment fébrile, confie-t-il.

Côté programmation, les organisateurs ont fait appel à des pointures de la musique québécoise, en plus de convier des artistes de renommée internationale.

On voulait quelque chose de très complet. Je pense que c’est bien équilibré, considère Sébastien Huot.

Deux têtes d'affiche pour le concert de samedi soir

Sur les différentes scènes vont se relayer de grands noms tels que Young the Giant, Cage the Elephant, Marie Mai, Salebarbes ou Les Cowboys Fringants.

Le groupe The Strumbellas et Coeur de pirate sont les deux têtes d’affiche qui se produiront samedi soir sur la scène Loto-Québec, la plus grande des quatre montées spécialement pour l’occasion.

La relève n’est pas en reste. Tous les jours à 17 h, un interprète émergent donnera un concert.

Le Festivent ne se résume pas à ses spectacles. La place de la Famille et ses nombreuses activités, les manèges, ainsi que les montgolfières sont de retour. De quoi contenter un public familial, et en particulier les plus jeunes.

Trois montgolfières dans le ciel.

Les montgolfières du Festivent sont de retour à Lévis. Cette année, il y en a cinq.

Photo : Radio-Canada

Comme bien d’autres manifestations culturelles, le Festivent a été touché par la pénurie de main-d'œuvre qui s’observe partout au Québec. Néanmoins, Sébastien Huot assure que tout sera prêt dans les temps et qu’aucun festivalier ne s’en rendra compte.

On a joué sur la longueur du montage, on a mixé les équipes, on a appelé plus qu’un fournisseur… Mais c'est vrai, il y a beaucoup de gens dans l'industrie qui ont disparu.

Les organisateurs du Festivent s’attendent à accueillir 200 000 personnes au moins d’ici dimanche. Le festival s’étend sur deux sites cette année : le parc Champigny et le juvénat Notre-Dame.

Avec la collaboration d'Alicia Rochevrier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !