•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario veut former des travailleurs dans l’industrie automobile

Le premier ministre Doug Ford examine une pièce d'équipement dans une usine en écoutant les explications d'une employée.

Le premier ministre Doug Ford a annoncé ce programme de formation à l'usine de pièces Dyna-Mig de Stratford.

Photo : CBC / Carmen Groleau

Radio-Canada

Le gouvernement ontarien, qui veut devenir un chef de file dans la construction de véhicules électriques, va dépenser cinq millions de dollars pour former 500 travailleurs dans le secteur de l’automobile.

L’annonce a été faite mercredi à l’usine de pièces Dyna-Mig de Stratford par le premier ministre Doug Ford et par le ministre du Travail, Monte McNaughton.

L’Ontario est aux prises avec un manque de main-d’œuvre pour des raisons démographiques, a noté le premier ministre, ajoutant que 380 000 emplois sont vacants dans la province.

La province aura besoin de travailleurs qualifiés pour accroître la production de véhicules électriques, a rappelé M. Ford.

Ce financement permettra de préparer des travailleurs des groupes sous-représentés à occuper des emplois sur les chaînes d’assemblage, en contrôle de la qualité et en logistique.

Le gouvernement collabore avec l’Association des fabricants de pièces d'automobile du Canada pour le placement en entreprise.

À la fin de la formation, tous les participants recevront une offre d’un employeur local, a promis Doug Ford

Flavio Volpe, PDG de l’Association des fabricants de pièces d'automobile du Canada, a expliqué que la main-d’œuvre du secteur automobile est vieillissante et qu’il faut donc recruter, former et retenir des travailleurs.

Il a déclaré que ce financement permettra d’établir de nouveaux cheminements pour les groupes historiquement exclus comme les jeunes, les femmes, les nouveaux arrivants et les communautés racialisées.

Le ministre McNaughton a qualifié les travailleurs de l’automobile de héros.

Nous avons besoin de plus de gens comme ça pour construire l’Ontario, a-t-il déclaré. Nous devons tous mettre la main à la pâte; c’est particulièrement vrai dans le secteur automobile.

Avec les informations de Kate Bueckert, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !