•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tinder prend un pas de recul du métavers et perd sa patronne

Une personne utilise une application de rencontre sur son téléphone intelligent.

L'application Tinder va réduire sa mise dans les initiatives visant à investir le métavers.

Photo : iStock

Radio-Canada

Des résultats financiers décevants au dernier trimestre ont poussé le groupe Match, propriétaire de l’application de rencontres Tinder, à revoir à la baisse ses ambitions dans le métavers. La patronne de l’entreprise derrière l'application, Renate Nyborg, qui incarnait cette nouvelle direction, quittera également son poste.

Cette dernière avait pris ce rôle en septembre dernier seulement, peu après l’acquisition par Tinder d’Hyperconnect, une entreprise spécialisée dans la vidéo et dans les technologies d’intelligence artificielle et de réalité augmentée.

La transaction devait être un point de départ pour arriver à permettre aux utilisateurs et utilisatrices de se rencontrer virtuellement dans le Tinderverse, comme l’appelait Renate Nyborg.

Le patron de Match, Bernard Kim, a toutefois indiqué dans un rapport destiné aux investisseurs et investisseuses que l’entreprise allait réduire sa mise dans les chantiers du métavers. 

Nous considérerons aller de l’avant au moment approprié quand nous aurons une idée plus claire des possibilités [du métavers] et que nous sentirons que nous aurons un service prêt à réussir, a-t-il expliqué.

Le groupe Match a également annoncé qu’il réduirait son rythme d’embauche et ses budgets marketing.

Les Tinder Coins sur pause

Tinder va également réévaluer son projet de Tinder Coins, en phase de test. Il s’agit d’une monnaie créée pour l’application qui récompense les utilisatrices et utilisateurs régulièrement actifs, mais qui peut également être achetée. On l’utilise entre autres pour activer des fonctions premium de l’application. Les résultats des tests ont été mitigés, selon le rapport de Match.

Le cours de l’action du groupe Match a plongé de plus de 20 %, mardi en fin de journée, à la suite de l’annonce des résultats financiers décevants.

Avec les informations de Reuters, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !