•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs primes pour les infirmières à T.-N.-L.

Une photo de la présidente du Syndicat des infirmières immatriculées de Terre-Neuve-et-Labrador Yvette Coffey, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador Andrew Furey et le ministre de la Santé de Terre-Neuve-et-Labrador John Haggie.

Le ministre de la Santé de Terre-Neuve-et-Labrador John Haggie (à gauche), la présidente du Syndicat des infirmières immatriculées de Terre-Neuve-et-Labrador Yvette Coffey (au centre), et le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador Andrew Furey (à droite), le 2 août 2022, à l'édifice de la Confédération à Saint-Jean de Terre-Neuve.

Photo : Radio-Canada / Kyle Mooney

Radio-Canada

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a annoncé mardi plusieurs incitatifs financiers pour les infirmières et autres travailleurs de la santé. Il s'agit d'une stratégie pour atténuer les effets de la pénurie de personnel dans le système de santé.

De nombreuses infirmières de la province ont quitté leur emploi à Terre-Neuve-et-Labrador.

Plus de 600 postes d’infirmières sont vacants, en plus des 900 infirmières qui peuvent prendre leur retraite.

D’autres, en poste, dénoncent un système de santé en crise.

Le ministère de la Santé souligne que les nouvelles primes serviront à améliorer l’environnement de travail des employés et favoriser la rétention des infirmières dans la province.

Cela donne de l’espoir et de l’optimisme pour l’avenir, a affirmé le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, lors d’une conférence de presse mardi. Tout ne changera pas du jour au lendemain, mais […] on a une vision et une stratégie pour l’avenir.

La province a travaillé en amont avec le Syndicat des infirmières immatriculées de Terre-Neuve-et-Labrador pour cibler des pistes de solutions afin de faciliter le recrutement et la rétention des infirmières dans la province.

Les nouvelles primes annoncées mardi sont le résultat d’un think thank ayant eu lieu au printemps dernier.

De nombreux incitatifs

Des primes de rétention pour les infirmières permanentes ou temporaires ainsi que les infirmières praticiennes sont offertes en échange d’un an de service.

Les infirmières occasionnelles qui acceptent un emploi dans un secteur où il y a des besoins à combler pendant une année sont aussi admissibles à une prime.

Une infirmière qui porte le masque sanitaire ajuste le masque d’un respirateur artificiel sur le visage d’une patiente couché dans un lit d’hôpital.

L’infirmière Niki Parsons, qui travaille depuis longtemps dans une région rurale de Terre-Neuve, affirme que le secteur de la santé est en pleine crise.

Photo : Gracieuseté : Syndicat des infirmières immatriculées de Terre-Neuve-et-Labrador

Une prime de suppléance sera aussi offerte aux infirmières autorisées à travailler au Labrador-Grenfell Health.

En plus des infirmières, certains travailleurs de la santé sont admissibles à des primes de 5000 $ pour un an de service et de 10 000 $ pour deux ans de service.

Dans certaines régions rurales et éloignées — comme certaines régions côtières du Labrador — la prime offerte est de 20 000 $ pour deux ans de service.

La province remboursera également 500 $ aux infirmières retraités qui souhaitent travailler pendant une période indéterminée, pour couvrir le montant qu’il devrait normalement payer pour leur permis à l’Association des infirmières autorisées de Terre-Neuve-et-Labrador.

Des étudiants en sciences infirmières prennent des notes dans une classe.

Terre-Neuve-et-Labrador offrira également des bourses pour les étudiants en troisième année de leur baccalauréat en sciences infirmières.

Photo : Getty Images / Hero Images

Dans un effort pour permettre aux employés de prendre des vacances, les employés en poste lors des remplacements seront également payés des heures de travail supplémentaires au taux double. Cette mesure vise à réduire les gardes obligatoires et prolongées.

Le gouvernement Furey s’engage aussi à explorer les possibilités de garde d’enfants pour les employés avec un horaire atypique.

Un groupe d'experts en services de santé mentale sera aussi disponible en tout temps pour les employés du système de santé.

Les primes seront accordées jusqu’au 31 octobre 2022.

Avec des informations de Kyle Mooney et de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !