•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernard Barrette s’estime simplement chanceux d’avoir retrouvé Stéphane Bouchard

Un homme parle devant des arbres.

Bernard Barrette est celui qui a retrouvé Stéphane Bouchard dans un boisé.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’homme qui a retrouvé Stéphane Bouchard samedi, alors qu’il était porté disparu depuis trois jours, estime qu’il a tout simplement été plus chanceux que tous ceux qui participaient aux recherches depuis le début.

Bernard Barrette est un ami d’enfance de l’homme de 46 ans et demeure sur la route Madoc, dans le secteur de Canton-Tremblay à Chicoutimi-Nord.

J’ai juste été plus chanceux qu’eux autres en fait, parce que le samedi, les recherches avaient l’air à vouloir comme plus se concentrer par chez nous, parce que les policiers faisaient le tour de toutes les maisons et des citoyens pour essayer que le monde fouille dans les garages, les remises et ce qu’il y avait près de la rue, a-t-il relaté en entrevue lundi au Téléjournal Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Samedi, les recherches entreprises couvraient déjà un vaste périmètre alors que le Service de police de Saguenay (SPS) pouvait compter sur la collaboration de la Sûreté du Québec (SQ) qui avait dépêché un hélicoptère. L’organisme Sauvetage 02 était aussi de la partie.

En finissant de parler avec les policiers, ça s’est comme mis à me chicoter pas mal, qu’au bout de trois jours ils n’avaient pas encore trouvé ce gars-là. Là, ma blonde m’a regardé et m’a dit : "Aujourd’hui, tu fais rien, tu vas chercher Stéphane!", a-t-il raconté.

Il a alors quitté sa résidence pour marcher dans le boisé situé près de chez lui.

« Je suis parti avec le sac à dos et j’ai pris le bois direct en arrière de la maison chez nous. J’ai suivi le ruisseau, et c’est là que je suis tombé sur Stéphane. »

— Une citation de  Bernard Barrette
Une camionnette et une remorque de l'Unité de support opérationnel du Service de police de Saguenay.

Le randonneur se trouvait dans un secteur boisé difficile d’accès dans le secteur de la route Madoc, à Chicoutimi-Nord.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Selon lui, il s’agit d’un secteur très accidenté avec de la végétation très dense. Il croit d’ailleurs qu’il aurait été difficile d’apercevoir Stéphane Bouchard du haut des airs.

La veille, j’étais avec quelqu’un qui connaissait Stéphane aussi et on parlait de ça, puis on s’est dit qu’il est peut-être bien juste dans le bois en arrière. Et il n’était pas loin, j’ai fait trois quarts de kilomètre à peu près à partir de la maison et je suis tombé dessus, a ajouté Bernard Barrette.

L'état de Stéphane Bouchard s'améliore

Selon une publication de son père Russel-Aurore Bouchard partagée lundi sur Facebook, l'état de l’homme retrouvé inconscient s'améliore.

Nous avons passé l’avant-midi de ce lundi au chevet de notre fils. Il est encore endormi et est toujours trop faible pour se réveiller. Il ouvre parfois les yeux pour montrer qu’il est là. [...] Ses os lui font mal et il est encore incapable de se lever, mais il est vivant, bien soigné et en train de reprendre son souffle et ses esprits, a écrit l’historienne.

Lorsqu’il a retrouvé Stéphane Bouchard, Bernard Barrette a été très prudent.

On dirait qu’il avait eu une chute. Je n’ai pas osé le bouger, a-t-il souligné.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !