•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peindre son histoire le long de la rivière Saskatchewan Sud

Une personne résidant à Saskatoon peint une roche avec un pinceau trempé d'orange, le long de la rivière Saskatchewan Sud, afin de rendre hommage aux enfants disparus dans les pensionnats pour Autochtones.

Une personne résidant à Saskatoon peint une roche avec un pinceau trempé d'orange, le long de la rivière Saskatchewan Sud, afin de rendre hommage aux enfants disparus dans les pensionnats pour Autochtones.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Près du pont Broadway, à Saskatoon, des artistes amateurs peignent les roches se trouvant d’un côté comme de l’autre de la rivière Saskatchewan Sud.

Chaque enfant compte

Une des organisatrices du mouvement Réconciliation Saskatoon, Allison Forsberg, a rassemblé une centaine de personnes pour peindre des roches en orange, en mémoire des enfants victimes des pensionnats pour Autochtones.

Allison Forsberg, près du pont Broadway à Saskatoon.

Quand Allison Forsberg a entendu parler du drame des pensionnats pour Autochtones, elle a eu envie de s'impliquer par l'art.

Photo : Radio-Canada

En grandissant, j’ai toujours aimé peindre les rochers près du pont Broadway. Je trouvais cela très thérapeutique, dit-elle.

Une histoire de famille

Le Fransaskois Jacques Poulin-Denis peint le bras de son fils sur les roches près de la rivière Saskatchewan Sud, à Saskatoon.

« C’était en souvenir de notre passage et de notre histoire de famille à Saskatoon », raconte le Fransaskois Jacques Poulin-Denis.

Photo : Radio-Canada

Pour le Fransaskois Jacques Poulin-Denis et sa famille, peindre une roche a été comme un au revoir à la ville dans laquelle il a grandi.

C’est ma copine Julie qui a eu cette idée de laisser une trace puis d’aller peindre une des roches, explique M. Poulin-Denis.

À l’angle mort des forces de l’ordre

Illustration d'une grenouille et d'une série de touches de pianos sur des roches près de la rivière Saskatchewan Sud, à Saskatoon.

La direction de l’Autorité de la vallée Meewasin, l’organisme qui s’occupe des parcs et des sentiers le long de la rivière, affirme ne pas être liée aux roches peintes.

Photo : Radio-Canada

Il n'y a pas de politique municipale qui permet de savoir s'il est légal ou non de peindre des roches le long de la rive.

Cette activité est généralement acceptée dans la communauté comme une expression créative.

Bateau traversant la rivière Saskatchewan Sud.

Environnement et Changement climatique Canada interdit le rejet de polluant provenant d’activités de peinture dans les eaux où vivent des poissons, mais le ministère ne semble pas juger que cette activité pose un risque pour la rivière.

Photo : Radio-Canada

Le Service de police de Saskatoon affirme n'avoir reçu aucune plainte au criminel concernant les roches.

Avec les informations de Geneviève Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !