•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tennis : le Canadien Alexis Galarneau s’incline face à Emilio Gomez à Winnipeg

Un joueur de tennis s'apprête à retourner le service de son adversaire.

Le Québécois de 23 ans s’est incliné 6-3, 7-6.

Photo : Radio-Canada / Anne-Louise Michel

La finale du tournoi Challenger de Winnipeg a opposé le Canadien Alexis Galarneau à l’Équatorien Emilio Gomez.

Le Québécois de 23 ans avait emporté le cœur des spectateurs, mais il s’est incliné face à la force de frappe de son adversaire équatorien.

Depuis juin 2021, Alexis Galarneau joue à plein temps sur le circuit ATP après avoir passé les cinq années précédentes de sa carrière sur le circuit NCAA.

Après deux ans de pandémie, où les compétitions sportives se sont faites rares, cet événement a également été l'occasion d'encourager de jeunes aspirants à poursuivre leurs rêves.

Selon le directeur du tournoi, Jared Connell, pour les jeunes et notamment les ramasseurs de balles, c'est une occasion exceptionnelle de voir de près ce niveau de joueur.

Même les plus grands ont commencé comme cela, rappelle-t-il.

Un homme devant un terrain de tennis.

Jared Connell, directeur du tournoi de tennis National Bank Challenger.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

Emilio Gomez s'apprête à servir.

L'équatorien Emilio Gomez a remporté la finale du tournoi Challenger de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Anne-Louise Michel

La mère de famille Alexandra Bussières a trouvé une place, son fils sur les genoux, afin d'observer le duel.

Une mère de famille avec son enfant répond aux questions de Radio-Canada.

Alexandra Bussières souhaite transmettre la passion du tennis à son fils.

Photo : Radio-Canada

C’est pour introduire notre enfant , qui a presque 3 ans, aux événements professionnels de tennis, explique-t-elle.

Le tournoi Challenger, qui a normalement lieu tous les ans au mois de juillet, a été interrompu pendant deux ans lors de la pandémie.

De gros noms se trouvaient à l'horaire cette année, notamment le Canadien Vasek Pospisil, ancien 25e mondial en simple et ancien 4e en double.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !