•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup de départ pour les régatiers de la course de voile Cap À l’Est

Un voilier au large.

Le championnat Cap à l'Est débute le 31 juillet et se termine le 5 août.

Photo : Radio-Canada / Perrine Bullant

Radio-Canada

La course de voile Cap À l'Est est de retour à Rimouski après deux ans d'absence.

Le championnat débutait dimanche au départ de la marina de Rimouski. Durant six jours, onze équipes de régatiers enchaîneront quatre régates entre Le Bic, Matane et Baie-Comeau, sur des parcours de 35 à 110 milles nautiques.

Le championnat propose aux différents groupes une formule mixte avec une grande course de 30 heures et trois plus courtes de huit heures.

Des voiliers au large de Rimouski.

Le championnat Cap À l'Est débute le 31 juillet et se termine le 5 août.

Photo : Radio-Canada / Perrine Bullant

Des skippers aguerris comme les régatiers de la relève viennent de partout au Québec pour se mesurer aux conditions de navigation dans l'estuaire du Saint-Laurent.

On demande aux gens d'avoir une certaine expérience parce que ça reste qu'on peut avoir des conditions plus intenses, souligne Philippe Charbonneau, président du club de voile de Rimouski et coorganisateur de l'événement.

« À partir du moment où les gens se sont initiés à la voile, c'est accessible et c'est accessible à plusieurs personnes.  »

— Une citation de  Philippe Charbonneau, président du club de voile de Rimouski et coorganisateur de Cap À l'Est
Un voilier au large.

Certains néophytes participaient à leur première longue course sur le fleuve.

Photo : Radio-Canada / Perrine Bullant

Il s'agit du troisième championnat de voile de Cap À L'Est. Il avait dû être annulé en 2020 et en 2021, en raison de la pandémie.

D'après un reportage Perrine Bullant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !