•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux du Québec : bilan plus que positif pour l’Outaouais

Une photo de groupe.

Une partie de la délégation de l'Outaouais lors des Jeux du Québec 2022.

Photo : François, missionnaire pour la délégation de l’Outaouais

Avant le coup d’envoi des Jeux du Québec, l’Outaouais ne s’était pas fixé un objectif précis en ce qui a trait à la récolte de médailles. La cheffe de la délégation souhaitait cependant faire mieux que les 14 podiums lors de la dernière présentation estivale des Jeux du Québec, en 2018.

Cet objectif a rapidement été dépassé. La région a quitté Laval samedi avec une cagnotte de 24 médailles : 9 d’or, 5 d’argent et 10 de bronze.

C’était difficile d’évaluer le nombre de médailles avec la pause du milieu sportif. [...] Dès les premiers jours, on avait de belles médailles et des athlètes très performants. C’est une belle réussite pour l’Outaouais, explique la cheffe Audrey-Anne Pâquet.

Des athlètes lors d'une compétition de triathlon.

L'Outaouais a savouré deux médailles au triathlon : une d'argent et une de bronze.

Photo : Club Espoir - Triathlon Gatineau

Son adjointe, Gabrielle Pelletier, a décrit cette semaine de compétitions comme étant magiques. Au-delà des réussites sportives, les deux dirigeantes ont voulu mettre en avant le dépassement de soi.

C’était beau de voir les athlètes se dépasser et être fiers de leurs accomplissements, même s’ils n’étaient pas sur le podium. Tous les sports et toutes les performances ont un petit quelque chose, dit Gabrielle Pelletier, qui était la cheffe lors des Jeux du Québec à l’hiver 2019.

Audrey-Anne Pâquet renchérit en réitérant sa fierté non seulement pour les médaillés mais aussi envers l’ensemble des athlètes qui ont représenté l’Outaouais.

D’autres ont fait un top-10 ou [ont] battu leur record personnel.

« C’était beau de voir les jeunes avoir le sourire tout au long de la compétition. Ce sont des moments qui resteront gravés dans leur mémoire et dans la nôtre aussi. »

— Une citation de  Audrey-Anne Pâquet, cheffe de la délégation de l’Outaouais

Médaille d’argent satisfaisante

En vélo de montagne, Marilou Lyonnais, 14 ans, a survolé la compétition en étant première dans presque toutes les vagues, sauf la dernière. Elle est donc montée sur la deuxième marche du podium.

Je ne m’attendais pas à ça. J’étais vraiment proche de l’or! Mais j’étais vraiment heureuse de l’argent. J’ai donné le meilleur de moi-même. Je n’aurais pas pu faire mieux, relate Marilou Lyonnais, qui dresse un bilan très positif de son expérience.

Un podium avec trois athlètes sur les trois marches.

Marilou Lyonnais a terminé première dans toutes les vagues, sauf la dernière, mais elle était très satisfaite de sa médaille d'argent.

Photo : gracieuseté

Un parcours parfait

Parmi les performances qui ont marqué l’imaginaire de ces Jeux pour la région, il y a bien sûr les quatre médailles en autant de compétitions du nageur Isidore Warain. Il a conclu la compétition avec trois médailles d’or et deux records.

Isidore Warain tient un drapeau de l'Outaouais dans ses mains.

Isidore Warain est revenu de Laval avec trois médailles d'or au cou.

Photo : gracieuseté

Il est également impératif de souligner le parcours parfait du club de volleyball masculin. L’équipe a remporté ses 11 matchs sans jamais perdre le moindre set. Les joueurs, très unis, étaient tous concentrés sur le même but.

Dès notre premier entraînement, on visait un but : l’or, et on n’a jamais lâché ça des yeux. On était confiants, mais notre fiche parfaite était un peu inattendue. Du début à la fin, on n’a jamais enlevé notre pied de l’accélérateur, affirme Paul-Marie Carbonneau, un des joueurs.

Son coéquipier Emmanuel Aubin estime quant à lui que les athlètes de l’Outaouais ont beaucoup appris des récentes compétitions provinciales où le club avait parfois sous-performé.

On s’abaissait au niveau des équipes plus faibles et on faisait trop d’erreurs. Aux Jeux du Québec, on a donné notre maximum, peu importe l’équipe qu’on affrontait.

Les gars de volleyball masculin de l'Outaouais célèbrent leur championnat provincial.

En volleyball masculin, l'Outaouais a connu un parcours parfait du début à la fin en ne perdant pas le moindre set.

Photo : gracieuseté

Avec un grand nombre de matchs à jouer en peu de temps, les représentants de l’Outaouais en volleyball masculin ont passé la majorité de leur aventure ensemble.

C’est vraiment ça dont je vais me souvenir, ce sont les moments avec les boys de mon équipe, résume Emmanuel Aubin.

On était au gymnase de 8 h à 18 h, alors on n’avait pas vraiment le temps de profiter de toutes les installations, mais on a quand même encouragé d’autres équipes pendant leurs compétitions, enchaîne Paul-Marie Carbonneau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !