•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bruno Pelletier : un retour impeccable au son des cloches de Notre Dame

Bruno Pelletier en avant-scène entouré d'autres comédiens.

Bruno Pelletier dans le rôle de Gringoire lors de la première représentation de Notre Dame de Paris à Moncton.

Photo : Radio-Canada

Interpréter Le temps des cathédrales, dans l’iconique costume bleu de Gringoire, voilà quelque chose que Bruno Pelletier n’avait pas envisagé depuis 22 ans.

Après avoir décliné à deux reprises de réintégrer la grande famille de Notre Dame de Paris, lorsque le téléphone a sonné durant la pandémie, le moment était parfait :

J'avais un été off, donc j’ai fait ''Ah ! Ça pourrait être le fun de retrouver le costume et de faire un dernier tour de piste''. C’est une curve comme au baseball, c’est une curve de la vie qui, je pense, va me faire du bien, a confié M. Pelletier.

Daniel Lavoie en spectacle à Moncton.

Daniel Lavoie dans son rôle de Frollo.

Photo : Radio-Canada

Une grande famille

Daniel Lavoie est toujours renversant dans le rôle de Frollo avec l’émouvant Bruno Pelletier en Gringoire. La scène n’est pas sans rappeler les premiers spectacles en 1998, une équipe dont faisaient partie les deux acteurs.

Cette année, à eux s’ajoute de grands interprètes (certains personnages sont interprétés par plus d’une personne selon la représentation) : Robert Marien (Frollo), Yvan Pedneault (Phoebus) Elhaida Dani et Jaime Bono (Esmeralda), Emma Lépine (Fleur de Lys), Angelo Del Vecchio et Philippe Tremblay (Quasimodo), Gianmarco Schiaretti (Phoebus et Gringoire), Johan Legiel et Mike Lee (Clopin).

C'est quand même un peu spécial c'est comme si j'entre un peu dans une nouvelle famille mais à l'intérieur de la grande famille de Notre Dame de Paris qui existe depuis plus d'une vingtaine d'années. Moi j'étais là au tout tout début, et la je découvre mes nouveaux collèges pis qu'ils ont beaucoup de talent, vraiment beaucoup de talent , a expliqué Bruno Pelletier.

Jaime Bono en spectacle à Moncton.

Jaime Bono dans le rôle d'Esmeralda

Photo : Radio-Canada

L’intemporelle Notre Dame de Paris

Inspirée de la célèbre œuvre de Victor Hugo, Notre Dame de Paris est devenue un véritable succès mondial. Adaptée par Luc Plamondon et Richard Cocciante, le spectacle a été vu par 15 millions de spectateurs dans 24 pays et en 10 langues.

Comment faire pour réussir toutes ces adaptations et résister au temps?

Pour Robert Marien, interprète de Frollo et assistant à la mise en scène, assure que la clef, c'est de ne pas se répéter, ce à quoi il veille.

« Je pense que notre travail a fait beaucoup évoluer la psychologie des personnages, on a apporté une plus value au spectacle. »

— Une citation de  Rober Marien, assistant à la mise en scène

Signe d’une certaine adaptation à l’époque, les danseurs ont offert une prestation impressionnante, alliant le breakdance, l’escalade et les prouesses aériennes.

Philippe Tremblay en spectacle à Moncton.

Philippe Tremblay dans le rôle de Quasimodo

Photo : Radio-Canada

Une touche de nostalgie

Après New York, l’Europe et l’Asie, c’est au tour de l’Atlantique d’être tombé sous le charme de ce spectacle. Plusieurs personnes rencontrées à la sortie du spectacle disent que la bande-sonore de Notre Dame de Paris évoque de beaux souvenirs.

Tout, tout, tout, c’était wow, les décors, les chorégraphies, et que dire des danseurs ; magnifique, on vient de loin pour voir ça ! , a lancé Line Bélanger, du Bas-St-Laurent au Québec, à la sortie du spectacle de Moncton.

Les personnages ! Je suis déjà une dame qui adore Bruno Pelletier et Daniel Lavoie mais je suis restée surprise de tous les personnages. Quasimodo et Esméralda, j’ai adoré , a confié Jocelyne Deschênes, de Sainte-Anne-de-Madawaska, au Nouveau-Brunswick.

La tournée de Notre-Dame-de-Paris sera à Moncton jusqu’au 30 juillet avant d’aller à Ottawa, Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières et Montréal cet été.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !