•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PIB réel inchangé en mai, après une augmentation de 0,3 % en avril

Une travailleuse de la santé prend des notes, assise dans un bureau.

La croissance dans les services a été contrebalancée par la baisse dans les industries de biens.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Les indicateurs économiques révèlent un portrait inchangé du produit intérieur brut (PIB) réel pour le mois de mai, après avoir augmenté de 0,3 % en avril.

Statistique Canada explique que la croissance dans les services avec (+0,4 %) a été contrebalancée par la baisse dans les industries de biens avec (-1,0 %), sous l'effet des hausses affichées dans 14 des 20 secteurs d'activité en mai.

Les renseignements anticipés montrent par ailleurs que le PIB réel a augmenté de 0,1 % en juin.

L’agence fédérale ajoute que sur une période de trois mois, le PIB réel a augmenté de 1,1 % au cours du deuxième trimestre de l’année en cours.

Le transport en hausse

On rapporte aussi une augmentation de 1,9 % au mois de mai dans le secteur du transport et de l'entreposage, une hausse pour un quatrième mois d'affilée, attribuable notamment à la croissance de 14,1 % du secteur aérien.

Les services urbains de transport en commun, quant à eux, ont progressé de 8,9 % contre 10,8 % en avril.

Pour ce qui est du commerce de gros, il montre des signes positifs pour la première fois en quatre mois avec une hausse de 0,7 % en mai.

Le secteur de l'agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse a lui aussi augmenté en mai, de 1,6 %, en raison surtout de la hausse des cultures agricoles, précise Statistique Canada.

Par contre, le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière, et de l'extraction de pétrole et de gaz a légèrement connu une diminution de 0,1 %. Il était pourtant en progression pendant trois mois consécutifs.

La fabrication en repli

On enregistre aussi un recul de 1,7 % dans le secteur de la fabrication, après sept mois de croissance.

Statistique Canada a observé une chute de 5,1 % de la fabrication de matériel de transport. Cela s’explique essentiellement par la dégringolade de 21,2 % de la fabrication de véhicules automobiles, sous l'effet de la pénurie continue de puces à semi-conducteur et des travaux réalisés à certaines usines de montage.

Le secteur de la construction était également en recul pour un deuxième mois consécutif, en baisse de 1,6 % au mois de mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !