•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une navette nautique offerte pour atteindre le sentier pédestre du lac Kénogami

Un homme aux commandes d'un bateau sur un lac.

Denis Lalonde est le propriétaire de Transport plein air Pikauba.

Photo : Radio-Canada / Béatrice Rooney

Radio-Canada

Le sentier pédestre du lac Kénogami est désormais plus accessible, car un nouveau service de navette en bateau pneumatique transporte les marcheurs à différents endroits du sentier tous les samedis.

Le sentier pédestre du lac Kénogami s'étend d'Hébertville jusqu'à la route 175, à Laterrière, sur une quarantaine de kilomètres. Au total, il faut aux randonneurs en moyenne trois jours pour parcourir le sentier.

La navette permet d'en faire une partie désirée en une seule journée.

C'est grâce à l'initiative d'un promoteur privé, qui nous a approchés il y a quelques années pour nous proposer d'offrir à nos visiteurs d'accéder facilement et rapidement au fameux sentier du lac Kénogami, a mentionné François Guillot, directeur général du Centre touristique du Lac-Kénogami.

Un bateau sur un lac.

Le nouveau service offert sur le lac Kénogami est en place depuis trois semaines environ.

Photo : Radio-Canada / Béatrice Rooney

Le service de navette est offert par l’entreprise Transport plein air Pikauba, propriété de Denis Lalonde. Il propose aux randonneurs un transport à partir du Centre touristique du Lac-Kénogami, jusqu'à l'autre rive. Les utilisateurs ont le choix parmi huit points d'accès.

Pour cet été, la navette n'est offerte que le samedi, le temps de bien mettre en place le service. D'autres plages horaires devraient être ajoutées l'an prochain.

Les gens déterminent la distance qu'ils veulent faire dans le sentier, moi, je vais les reconduire à un point donné et les rechercher plus tard à la fin de leur randonnée à un autre point sur lequel on s'est entendus. Donc les gens peuvent faire de plus courtes distances s'ils sont avec les enfants. Quelqu'un d'expérimenté peut aussi faire une partie beaucoup plus longue du sentier, a précisé Denis Lalonde, qui a aussi participé à la fondation du sentier. 

Un bateau pneumatique accosté à un quai sur un lac.

Cet été, la navette est offerte seulement le samedi, le temps de bien mettre en place le service.

Photo : Radio-Canada / Béatrice Rooney

Ce sentier est relativement peu achalandé. Selon M. Lalonde, environ 1500 personnes le fréquentent annuellement. Il est espéré que le nouveau service de transport fasse découvrir cette randonnée à davantage de gens.

Ce sentier-là est quand même connu, mais gagne à être connu aussi. Nous, au Centre touristique du Lac-Kénogami, on a quelques sentiers pédestres, mais on a en face de chez nous ce magnifique sentier-là. Pour nous, c'est une offre de plus pour nos visiteurs, a indiqué François Guillot.

Une femme dans une nacelle s'apprête à traverser une rivière.

Une nacelle autotractée permet de traverser la rivière Pikauba.

Photo : Radio-Canada

Parmi les attraits qu'offre la randonnée, il y a le cap à l'Aigle et la fameuse nacelle autotractée qui traverse la rivière Pikauba.

C'est le principe d'une corde à linge sous laquelle il y a un panier et deux personnes prennent place. Les gens se tractent eux-mêmes et ils passent de la gauche à la droite et vice-versa, a expliqué Denis Lalonde.

D'après un reportage de Béatrice Rooney

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !