•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yukon : le S.S. Klondike et son avenir sur 10 ans

Plan extérieur du S.S. Klondike avec Stella Patera sur le pont.

Le S.S. Klondike, à Whitehorse, est l'un des deux derniers bateaux à vapeur préservés par Parcs Canada.

Photo : Radio-Canada / Vincent Bonnay

Radio-Canada

Parcs Canada vient de lancer un nouveau plan directeur du lieu historique national S.S. Klondike, qui vise à orienter l'avenir du bateau devenu musée pour la prochaine décennie.

Le plan a pour but d’assurer la protection du S.S. Klondike à travers la collaboration avec différents partenaires, tout en continuant à accueillir des visiteurs.

C’est un élément clé du patrimoine du Yukon, explique Natalie Haltrich, la directrice du S.S. Klondike, pour qui il est très important que le monument soit préservé.

Selon un communiqué de Parcs Canada publié mardi, les plans directeurs sont une exigence de la Loi sur l’Agence Parcs Canada et orientent la gestion des parcs nationaux, des lieux historiques nationaux et des aires marines nationales de conservation.

Trois stratégies ont été définies après des consultations qui ont commencé en 2019. La première est axée sur la conservation à long terme du bateau et des ressources culturelles connexes.

Pour cela, Parcs Canada souhaite définir une approche fondée sur une connaissance globale de l’état du S.S. Klondike et les solutions possibles pour assurer sa protection à l’avenir

La deuxième stratégie vise à offrir un accueil touristique adapté à tous, avec notamment des initiatives interactives et novatrices qui renforcent la participation locale, attirent du public et permettent d'augmenter les recettes financières.

Enfin, la dernière stratégie entend associer les partenaires et les intervenants aux mesures favorisant compréhension, protection et mise en valeur du lieu historique.

Natalie Haltrich considère le plan directeur comme une feuille de route.

Les objectifs énoncés sont réalisés à l'aide de cibles, d'indicateurs quantifiables et quantifiés associés à des échéanciers qui permettront à Parcs Canada de rendre des comptes à l'avenir, explique-t-elle.

Le plan a été réalisé en consultation avec le gouvernement territorial, la municipalité locale, les organisations patrimoniales et touristiques, des résidents de la région, des visiteurs, actuels et passés, et bien sûr, les partenaires autochtones de Whitehorse, soit la Première Nation Kwanlin Dün et le Conseil Ta’an Kwäch'än.

L'objectif final est de s'assurer que nous racontons cette histoire de la manière dont les Premières Nations veulent qu'elle soit racontée, qu'elles en fassent partie, qu'elles la racontent, et que nous capturons cette histoire pour que les Canadiens puissent l'entendre, explique Natalie Haltrich.

Parcs Canada fera le point chaque année sur les progrès accomplis vers l’atteinte des objectifs du plan directeur et procédera à l’examen de ce dernier tous les 10 ans ou avant, au besoin.

Le plan permet de s’assurer que l’agence respecte son obligation de rendre des comptes à la population canadienne.

Le S.S. Klondike a été construit par la British Yukon Navigation Co. et mis en service à Whitehorse en 1937. Il s’agit de l’un des derniers vapeurs à aubes du Canada, qui repose désormais à l’entrée de Whitehorse, près du fleuve Yukon.

Avant qu’il ne soit fermé pour travaux, plus de 35 000 personnes le visitaient chaque année.

Avec des informations d'Elyn Jones

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !