•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cours de danse en prévision du pow-wow de Pessamit

Des jeunes qui dansent des danses traditionnelles.

Durant six jours, 40 jeunes ont fréquenté le centre communautaire pour en apprendre davantage sur les danses traditionnelles.

Photo : Radio-Canada / Xavier Bourassa

Radio-Canada

De jeunes Innus de la communauté de Pessamit se préparent en grand en prévision du pow-wow de leur communauté qui se tiendra en fin de semaine. Pour une première fois cette année, des cours ont été organisés dans la réserve nord-côtière pour apprendre aux plus jeunes les danses et les traditions de leur peuple.

Durant 6 jours, 40 jeunes ont fréquenté le centre communautaire. Ils ont été guidés par deux enseignants dans leur apprentissage.

La conseillère en développement organisationnel, culturel, sports et vie communautaire au Conseil des Innus de Pessamit, Liette Picard, indique que l'objectif de ces cours est de se réapproprier la culture à travers des enseignements et des danses .

Les jeunes ont appris les danses, mais ont aussi appris plusieurs enseignements, comme de nombreuses valeurs.

Ça prend des cours de danse pour promouvoir aussi l'événement, mais aussi le bien-être et la guérison. Il y a beaucoup d'enseignements derrière les danses, donc on voulait promouvoir aussi ce côté-là, plus holistique, explique Mme Picard.

Paul fontaine qui sourit dans la salle où les cours sont donnés.

Paul Fontaine explique que le contact humain est primordial pour apprendre les danses.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

Pour sa part, l’enseignant Paul Fontaine partage la vision de Liette Picard et ajoute que le contact humain est primordial. Tu peux tout apprendre sur Internet, sauf qu'il ne t'enseigne pas exactement ce que tu ne dois pas faire, dit-il.

« Qu'est-ce que tu dois faire? Qu'est-ce que ça signifie? Qu'est-ce que l'objet veut dire? Quel rituel faire? Toutes les traditions, ça ne s'enseigne pas sur Internet. »

— Une citation de  Paul Fontaine, enseignant

Des habits traditionnels importants

Parmi les jeunes présents, certains portaient une regalia, un habit traditionnel. Plusieurs ont des clochettes et sont très colorés. Aucune regalia n’est pareille puisqu’elles sont souvent faites à la main. Chaque couleur ou détail peut représenter quelque chose de très important pour la personne qui le porte.

L'intervenante communautaire pour le centre de santé et de service sociaux de Pessamit, Kelly Vollant et  la conseillère en développement organisationnel, culturel, sports et vie communautaire au Conseil des Innus de Pessamit, Liette Picard sourient côte à côte.

L'intervenante communautaire pour le centre de santé et de service sociaux de Pessamit, Kelly Vollant et la conseillère en développement organisationnel, culturel, sports et vie communautaire au Conseil des Innus de Pessamit, Liette Picard, sont convaincues de l'importance de l'enseignement des danses traditionnelles.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

Ça se présente sous différentes formes. Par exemple, le rouge ces jours-ci, ces dernières années, ça représente les femmes autochtones disparues ou assassinées. Le orange ça représente les enfants qui ont été retrouvés dans les pensionnats et le violet c'est Joyce Echaquan, précise l’intervenante communautaire pour le Centre de santé et de services sociaux de Pessamit, Kelly Vollant.

Le pow-wow commence vendredi à Pessamit. La communauté s’attend à accueillir plus de 1000 personnes par jour pour les festivités qui se terminent dimanche.

Avec les informations de Zoé Bellehumeur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !