•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux du Québec : neuf médailles pour l’Est-du-Québec après un premier bloc de compétitions

Le drapeau de la délégation de l'Est-du-Québec, lors de l'arrivée des athlètes à Laval.

Le drapeau de la délégation de l'Est-du-Québec, lors de l'arrivée des athlètes à Laval.

Photo : Gracieuseté de la Délégation de l'Est-du-Québec

Radio-Canada

La délégation de l’Est-du-Québec prenant part à la 55e finale des Jeux du Québec, qui se tient à Laval jusqu’à samedi, entame le deuxième bloc des compétitions avec neuf médailles en poche.

Après cinq jours de compétition, la délégation de l’Est-du-Québec, qui compte des représentants du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, trône au 14e rang. La délégation cumule un total de 49 points, soit un de moins que l’Estrie.

C’est la Rive-Sud qui est actuellement en première position.

En entrevue à l’émission Info-Réveil mercredi matin, la responsable des communications de la délégation de l’Est-du-Québec, Annie Thivierge, a mentionné qu’une neuvième médaille s’est ajoutée mardi. Le bronze été décroché par le quatuor féminin en piste au relais 4 fois 400 mètres.

Une partie de la délégation de l'Est-du-Québec lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux du Québec.

La délégation de l'Est-du-Québec compte au total 152 jeunes athlètes.

Photo : Gracieuseté de la délégation de l'Est-du-Québec

Mardi, tous les athlètes ont également été réunis avec l’arrivée de la deuxième partie des sportifs, attendue pour la suite des compétitions. Ça s’est bien passé, on a eu la chance que les athlètes du bloc un soient toujours sur place et que ceux du bloc deux arrivent. Ils ont donc pu avoir un bel accueil pour passer le flambeau, se réjouit Annie Thivierge.

Le départ du premier groupe d’athlètes a d’ailleurs donné lieu à des émotions parmi les jeunes participants. On a vu des larmes, même. Il y a des gens qui se sont liés d’amitié et qui ont vécu des choses intenses dans les derniers jours. Ils étaient tristes de déjà repartir, ajoute la responsable des communications.

La délégation de l'Est-du-Québec, lors de la cérémonie d'ouverture, le 22 juillet.

La délégation de l'Est-du-Québec, lors de la cérémonie d'ouverture, le 22 juillet.

Photo : Gracieuseté de la délégation de l'Est-du-Québec

Mme Thivierge souligne que ceux-ci reviennent néanmoins à la maison avec des souvenirs mémorables de cette 55e finale, organisée après une pause causée par la pandémie de COVID-19.

Les athlètes de plusieurs disciplines seront en action à partir de mercredi, notamment au volleyball, en soccer, en vélo de montagne et au golf.  D’ici la fin de la finale lavalloise, 71 athlètes en provenance du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine seront sur la ligne de départ et tenteront de se démarquer.

Lors de la dernière finale estivale des Jeux du Québec tenue à Thetford Mines en 2018, la délégation de l’Est-du-Québec avait récolté un total de 20 médailles.

En mode observation

Des représentants de Rivière-du-Loup et de Rimouski, les villes hôtesses des prochaines finales hivernale et estivale des Jeux du Québec, sont par ailleurs en mode observation en vue de la tenue de ces deux événements prévus en 2023.

Une partie du comité organisateur rimouskois fait notamment partie de l’équipe de mission de Laval et prend part à différentes rencontres afin de bien saisir la logistique derrière l’organisation d’une telle compétition.

Les drapeaux des différentes délégations, flottant sur le site accueillant la 55e finale des Jeux du Québec.

Les drapeaux des différentes délégations, flottant sur le site accueillant la 55e finale des Jeux du Québec.

Photo : Radio-Canada

Les personnes dépêchées de Rivière-du-Loup et de Rimouski ont également l’occasion de vivre l’événement avant d'avoir à en assurer le déroulement.

Il n’y a rien de tel que de manger à la cafétéria, prendre le transport, être à l’hébergement et vivre la vie avec les athlètes pour comprendre vraiment comment ça se passe de l’intérieur et ce qu’on veut leur faire vivre après, dans notre finale à Rimouski, image Annie Thivierge.

Si tout se déroule comme prévu, la finale louperivoise devrait finalement se tenir du 3 au 11 mars 2023. Rimouski accueillera les délégations en juillet 2023.

Avec les informations de Michel-Félix Tremblay et de Pierre-Gabriel Turgeon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !