•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des frais de remorquage de 750 $ autorisés dans une municipalité ontarienne

Une voiture se faisant remorquer.

La motion de la conseillère Carolyn Parrish visant à augmenter les frais de remorquage dans la municipalité a été adoptée le mois dernier.

Photo : Katherine Holland / CBC

La Fédération canadienne des contribuables désapprouve la hausse des frais de remorquage autorisée récemment par le conseil municipal de Mississauga, en Ontario.

Le mois dernier, le conseil municipal de Mississauga a augmenté les frais de remorquage à 750 $ lorsqu'un véhicule doit être remorqué de l'autoroute 401 ou de la Queen Elizabeth Way vers un centre de déclaration des collisions.

Jay Goldberg, directeur pour l'Ontario à la Fédération canadienne des contribuables (FCC), estime qu'augmenter les frais de remorquage de 87,5 % est scandaleux [...] au moment où le pays est confronté à une inflation de 8 %.

Portrait de Jay Goldberg souriant.

Jay Goldberg, directeur pour l'Ontario à la Fédération canadienne des contribuables

Photo : Fournie par Jay Goldberg

Il ajoute ne pas comprendre l'augmentation imposée par Mississauga, qui faisait déjà payer plus que les municipalités voisines.

« Augmenter [les frais de remorquage] jusqu'au montant extraordinairement élevé de 750 $, c'est une insulte aux contribuables. »

— Une citation de  Jay Goldberg, directeur pour l'Ontario à la Fédération canadienne des contribuables (FCC)

Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) a aussi exprimé de sérieuses inquiétudes au sujet de l'augmentation de frais de remorquage. D'après le BAC, la décision de Mississauga de presque doubler les frais n'était pas dans l'intérêt public.

Le nouveau tarif de remorquage est extrêmement élevé à Mississauga par rapport à d'autres municipalités, ajoute l’organisme qui cite des tarifs de remorquage de 280 $ pour Toronto, de 400 $ pour Brampton, de 275 $ pour London et de 300 $ pour Ottawa.

Cette différence des prix montre que le conseil municipal de Mississauga est déconnecté des besoins de ses administrés, estime Jay Goldberg.

Deux destinations pour 750 $

Le directeur intérimaire de l'application des règlements de Mississauga, Michael Foley, explique qu'il y a beaucoup plus de travail pour remorquer un véhicule accidenté dans sa municipalité qu'il n'y en aurait à Toronto.

Oui, à Toronto, les frais sont moins élevés, mais les conducteurs de dépanneuse sont uniquement tenus d'amener le véhicule au centre de déclaration des collisions, indique-t-il. Les entreprises de remorquage de Mississauga ont plus de responsabilités qu’ailleurs, croit Michael Foley.

Michael Foley fixe la caméra.

Michael Foley appelle les conducteurs à faire attention à ce qu'on leur fait signer sur les lieux d'un accident pour s'assurer de ne pas signer un document qu'ils ne comprennent pas ou n'approuvent pas.

Photo : Fournie par Michael Foley

« À Mississauga, le conducteur de dépanneuse doit d'abord amener un véhicule à un centre de déclaration des collisions, puis doit rester et attendre pour remorquer le véhicule par la suite. Et si les centres sont fermés, le conducteur doit souvent garder le véhicule pendant la nuit dans une fourrière. »

— Une citation de  Michael Foley, directeur intérimaire de l'application des règlements de Mississauga

Michael Foley ajoute qu'à Mississauga, les conducteurs de dépanneuse ne peuvent pas facturer l'entreposage du véhicule lorsqu'il se trouve dans leurs installations. Il pense qu’il serait difficile de déterminer si [750 $] c'est trop ou trop peu.

M. Foley précise que l'augmentation dont il est question est celle des remorquages des véhicules en cas d’accident.

La dernière décision du choix de la dépanneuse revient aux conducteurs, précise-t-il. Si vous êtes impliqué dans une collision, si une dépanneuse arrive et que vous ne voulez pas l'utiliser, vous n'êtes pas obligé. Vous pouvez appeler vous-même une autre dépanneuse, prévient-il. Michael Foley invite les conducteurs à appeler la ville de Mississauga s’ils ont des problèmes avec une entreprise de remorquage.

Lors de la même réunion du conseil municipal, les élus ont aussi fixé à 400 $ le coût de remorquage d'un véhicule qui n'irait pas à un centre de déclaration des collisions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !