•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Portapique : l’accusation contre la conjointe du tireur est retirée

Lisa Banfield assise lors de son témoignage.

Lisa Banfield, la conjointe du tireur de la fusillade d'avril 2020 en Nouvelle-Écosse, témoigne aux audiences publiques de la Commission des pertes massives le 15 juillet 2022.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le chef d’accusation qui pesait contre Lisa Banfield est retiré.

En vertu du Code criminel, elle avait été accusée en mars d’avoir illégalement donné des munitions à son conjoint, l’auteur de la tuerie de Portapique, dans les mois qui ont précédé la tragédie d'avril 2020, qui a coûté la vie à 22 personnes.

La procureure Sarah Lane a dit au juge Theodore Tax, à la Cour provinciale de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, que Mme Banfield a terminé le processus de justice réparatrice et que la Couronne retirait le chef d’accusation qui pesait contre elle.

En Nouvelle-Écosse, ce processus permet à des personnes accusées de crimes et aux victimes de travailler ensemble sur une solution, ce qui permet aux accusés d’éviter d’avoir un casier judiciaire.

Lisa Banfield, son frère et son beau-frère ont aussi été accusés d’avoir donné des cartouches au tireur. La police a dit qu’aucun des trois n’était au courant des intentions du tireur.

Le frère de Lisa Banfield et son beau-frère ont aussi vu l'accusation qui portait contre eux être retirée après être passés par le même processus.

Avec les informations de La Presse canadienne et de Blair Rhodes, de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.