•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un plus grand accès demandé au vaccin contre la variole simienne

Une éprouvette de laboratoire affichant un résultat positif à un test de la variole du singe.

L'organisme Rainbow Collective de Thunder Bay veut une approche préventive. (Archives)

Photo : Reuters / Dado Ruvic

Radio-Canada

L'organisme Rainbow Collective de Thunder Bay demande à tous les ordres de gouvernement et les bureaux de santé d’amorcer la vaccination des membres de la communauté 2LGBTQIA+ à haut risque, afin de lutter contre la propagation de la variole simienne.

Dans un communiqué, l’organisme qui se veut le porte-parole de la communauté 2LGBTQIA+ à Thunder Bay, appelle Santé Ontario, Santé Canada et le Bureau de santé du district de Thunder Bay à ouvrir cette vaccination immédiatement partout au Canada, y compris dans le Nord-Ouest de l’Ontario.

Je recherche une approche proactive pour assurer que le virus ne fasse pas son chemin vers le district de Thunder Bay, indique le président de Rainbow Collective, Jason Veltri, dans le communiqué.

C'est chez les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes que la maladie se propage le plus rapidement, a récemment affirmé le directeur de l'Organisation mondiale de la santé.

Égoportrait. Il sourit à la caméra.

Jason Veltri est cofondateur et président de l’organisme Rainbow Collective de Thunder Bay.

Photo : Jason Veltri

Un porte-parole du Bureau de santé du district de Thunder Bay affirme qu'aucun cas de variole simienne n'a été confirmé sur son territoire.

Le Bureau de santé dit travailler avec la province concernant l'élargissement de l'admissibilité au vaccin.

Il précise que la province limite le vaccin aux bureaux de santé ayant des cas confirmés, mais que Thunder Bay dispose d'un petit approvisionnement et peut agir rapidement si un cas est confirmé.

Dans son communiqué, Rainbow Collective indique qu’il croit qu'il s'agit véritablement d'une urgence sanitaire mondiale et veut voir l'action des dirigeants élus et des responsables de la santé avant qu'il ne soit trop tard.

L'Organisation mondiale de la santé a déclaré que le virus de la variole simienne était une urgence sanitaire mondiale.

Avec les informations de CBC

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Ontario

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ontario.