•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 4 millions $ pour les infrastructures d’eau potable et pluviale à Kedgwick

Une pancarte de travaux routiers.

Une pancarte de travaux routiers

Photo : Radio-Canada / Marie-France Martel

Radio-Canada

Les résidents de Kedgwick au Nouveau-Brunswick pourront bientôt profiter d’un meilleur système de distribution de l’eau potable, ainsi que d’une meilleure gestion des eaux pluviales. Les trois paliers de gouvernement ont annoncé une enveloppe de 3,9 millions de dollars pour ce projet, lundi.

Les améliorations aideront à fournir des services plus fiables aux résidents et à protéger l'environnement. Il s’agit de l’aboutissement d’années d’efforts de la part des élus locaux.

Ça fait plusieurs conseils municipaux qui travaillent sur ce dossier là et ça n’avait jamais pu aboutir, mais lors de la dernière campagne électorale municipale, les citoyens nous avaient demandé de frapper un grand coup dans ce dossier-là , dit le maire de Kedgwick, Éric Gagnon, au micro de l'émission La matinale.

« On refait de A à Z. On parle de 1000 à 1500 voyages de gros camions juste pour enlever toute la structure qui était là anciennement. »

— Une citation de  Éric Gagnon, maire de Kedgwick
Homme avec lunettes devant des arbres d'une érablière.

Éric Gagnon, maire de Kedgwick (archives).

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Concrètement, le financement servira à remplacer des conduites de branchement d'eau et d'égout sur la rue Notre‑Dame, de l'intersection de la rue des Montagnes à la rue Saint-Jean-Baptiste.

Le projet permettra d'éliminer les avis d'ébullition d'eau causés par les travaux d'urgence, ainsi que de réduire le débordement des eaux pluviales dans le réseau d'égout sanitaire.

C’était un problème chez nous, à toutes les années, on a ressorti combien ça nous coûtait d’entretiens, on ne fournissait plus. De temps en temps il y avait des brisures d’eau, ça causait des frais de plus en plus dispendieux , indique le maire.

« On était vraiment stressé. On aurait pu avoir des problèmes plus graves. »

— Une citation de  Éric Gagnon, maire de Kedgwick

La chaussée sera reconstruite avec de nouvelles bordures et de nouveaux trottoirs en béton.

Les travaux sont prévus entre mai et septembre l’an prochain, selon le maire. Il précise que la circulation devrait être possible sur la rue Notre-Dame lors des travaux. On va faire un côté à la fois.

Le gouvernement du Canada investit plus de 1,5 million de dollars dans ce projet. La contribution du gouvernement du Nouveau-Brunswick s'élève à plus de 1,3 million de dollars et le village de Kedgwick fournit plus de 1 million de dollars.

Avec des informations de l'émission La matinale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !