•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vacances de la construction : des chantiers demeurent en activité en Abitibi-Témiscamingue

Des blocs de béton avec des panneaux oranges au milieu d'une route, avec une pelle mécanique dans le fossé.

Certains chantiers de construction demeureront en activités durant les vacances de la construction. (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Radio-Canada

Près de 3000 travailleurs de la construction sont en congé pour les deux prochaines semaines en Abitibi-Témiscamingue, à l’occasion des vacances de la construction.

Les automobilistes doivent toutefois s’attendre à croiser certains chantiers toujours en activité, puisque des catégories de travailleurs demeureront à l’ouvrage durant cette période.

Le représentant régional de la CSN-Construction pour l’Abitibi-Témiscamingue, Yves Cloutier, rapporte que la courte fenêtre d’opportunité pour réaliser certains travaux explique que certains d’entre eux se poursuivent.

Les travaux au niveau routier continuent, les travaux d'égouts et aqueduc aussi, et ceux qui travaillent sur les ponts. C’est des travaux saisonniers alors il y en a qui peuvent prendre des vacances, mais la plupart continuent à travailler vu que la saison n’est pas trop longue, affirme-t-il.

Un congé bien mérité

Avec la rareté de la main-d'œuvre, M. Cloutier indique que la charge de travail est importante pour plusieurs travailleurs, qui ont ainsi bien mérité leurs deux semaines de repos.

C’est tous les quarts de métiers de la construction qu’on manque de travailleurs dans la région. On essaie de s’ajuster parce qu’une année à l’autre, ça se ressemble. Tout le monde cherche du monde, alors nous aussi on écope dans le domaine de la construction, dit-il.

Yves Cloutier se réjouit cependant de voir la main-d'œuvre commencer à se diversifier dans le domaine.

Il y a de plus en plus de femmes dans les dernières années qui rentrent dans le domaine de la construction aussi pour nous donner un coup de pouce, surtout en région. Ce sont des femmes qui viennent de toutes sortes de secteurs qui viennent se joindre à nous, soutient M. Cloutier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !