•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des stratégies pour faciliter la vaccination des tout-petits

Une mère sourit à son jeune fils qui vient d'être vacciné contre la COVID-19.

Les bureaux de santé publique vont adapter leur approche afin que la vaccination des bébés et des jeunes enfants se passe le mieux possible.

Photo : Associated Press / Mary Altaffer

Radio-Canada

Les bureaux régionaux de santé publique de l’Ontario peaufinent leur approche pour vacciner les tout-petits contre la COVID-19. Bricolage, petits cadeaux, décoration thématique de superhéros : les moyens sont variés pour tenter de mettre les enfants à l’aise.

Les parents ontariens pourront prendre rendez-vous afin de faire vacciner leurs jeunes enfants de six mois à cinq ans avec le vaccin de Moderna à partir de jeudi.

La santé publique de la région de York offrira des séances de vaccination à part, de moindre envergure, pour les petits. Les rendez-vous seront plus longs et l’aménagement prévoira des endroits privés ainsi que de l’espace pour allaiter et pour ranger des poussettes.

Des seringues et des pansements colorés.

La province a annoncé la semaine dernière que les parents pourront prendre rendez-vous à partir de jeudi.

Photo : Associated Press / Ben Garver

Il y aura des dessins à colorier ainsi que des autocollants avec des personnages de dessins animés pour récompenser les enfants qui se font vacciner.

Nous ferons tout ce que nous pourrons pour réduire l’inquiétude et la peur des aiguilles des enfants, écrit dans un courriel la porte-parole Jennifer Mitchell. Elle ajoute que le personnel aura reçu de la formation sur les approches à adopter pour distraire et pour soutenir les jeunes enfants.

Les familles sont encouragées à apporter des couvertures, des animaux en peluche et des tablettes.

La région du Niagara a elle aussi prévu plus de temps pour les rendez-vous, de même que de petits jouets et des tablettes avec des vidéos pour les occuper quand ils se feront vacciner.

Par la suite, ils recevront un petit cadeau et seront encouragés à se faire photographier devant un écran de superhéros pour se rappeler qu’ils ont fait un geste héroïque afin d'aider à combattre la pandémie, explique la santé publique.

Le Niagara a aussi approché les médecins qui prodiguent des soins primaires parce que de nombreux parents préféreront probablement faire vacciner leurs enfants par un médecin qui les connaît.

Une porte-parole de l’Ordre des médecins de famille a expliqué que les bureaux de santé régionaux devraient commencer à recevoir les doses la semaine prochaine et que les médecins de famille en obtiendraient une semaine ou deux plus tard.

Un petit garçon examine le contenu d'un tiroir dans lequel la médecin prend quelque chose.

Certains parents préféreront qu'un médecin qui connaît déjà leur enfant le vaccine.

Photo : Associated Press / Emma H. Tobin

Le Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario est en train de choisir les dates et d’établir les modalités de préinscription pour des séances de vaccination destinées aux enfants qui sont immunodéprimés, qui ont besoin de davantage de temps, qui ont des ennuis de santé ou qui ne sont pas à l’aise dans les foules.

La porte-parole Paddy Moore explique que du personnel spécialisé en pédiatrie sera sur place pour répondre aux besoins des enfants et pour les apaiser.

La direction de l’hôpital insiste sur le fait que les vaccins sont sûrs et vont contribuer à protéger les bébés, les jeunes enfants et leurs familles contre la COVID-19.

Nous exhortons les parents et les tuteurs à faire vacciner complètement tous les enfants pour les protéger contre les effets immédiats et contre les répercussions à long terme de la COVID, a insisté M. Moore.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !