•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les réserves de sang d’Héma-Québec plus basses cette année

Une femme donne du sang.

Une collecte de sang est organisée au centre commercial Les Rivières, à Trois-Rivières, les 28 et 29 juillet.

Photo : iStock

Il ne manque pas de sang dans les hôpitaux, mais les réserves sont assez basses, au point de préoccuper Héma-Québec.

C’est un phénomène que l’organisation observe chaque été. Les réserves de sang s’abaissent, mais ne se remplissent pas aussi vite que durant le reste de l’année.

Or, la baisse des réserves est plus marquée cette année, surtout pour les groupes sanguins A+, A- et O-.

« Quand on parle de basses réserves chez Héma-Québec, ce sont les Québécois de partout qui doivent se sentir interpellés par l'appel aux dons de sang. »

— Une citation de  Josée Larivée, porte-parole chez Héma-Québec

Une situation que la porte-parole d’Héma-Québec, Josée Larivée, explique par la levée des mesures sanitaires.

Les Québécois ont pris d'assauts les aéroports. Ils veulent voyager et en même temps, on fait face à une septième vague de COVID-19, donc les gens contaminés annulent leur rendez-vous , raconte-t-elle.

Même si les dons de sang fonctionnent maintenant sur rendez-vous, Josée Larivée invite les gens à s’arrêter dans les cliniques pour vérifier s’il reste des places disponibles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !