•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La délégation de la Côte-Nord en route vers les Jeux du Québec

Les drapeaux des régions aux Jeux du Québec.

Les missionnaires et les chefs de délégation sont déjà sur place (archives).

Photo : jeuxduquebec.com

Ce sont une centaine de jeunes athlètes nord-côtiers qui prendront part à la 55e finale des Jeux du Québec qui commence vendredi à Laval.

Pour les athlètes, l’heure est enfin arrivée. Ils vont se mesurer à ceux des autres régions du Québec après deux ans de pause forcée en raison de la pandémie de COVID-19. Beaucoup de fébrilité habite les jeunes athlètes et leur entourage.

Se mesurer aux meilleurs

Pour le chef de la délégation de la Côte-Nord, Philippe Lebreux, c’est un soulagement de savoir que les jeunes pourront se mesurer aux meilleurs de leur discipline. Nos équipes vont habituellement dans des championnats provinciaux et sont habituées de voir 18 équipes des autres régions de la même discipline; mais les Jeux, c’est un événement multisport et il y a un esprit de délégation qui se forme, c’est complètement différent, raconte le chef de délégation.

Le porte-drapeau

Ce sera l'athlète de Baie-Comeau Liam Simard, en décathlon, qui sera le porte-drapeau de la Côte-Nord cette année lors de la cérémonie d'ouverture. Il a déjà de bonnes performances au niveau provincial depuis deux ans en plus de bien performer dans les compétitions dans le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) et c’est pour ça que Liam sera notre porte-drapeau cette année. C’est sans compter son attitude positive à l’intérieur et à l’extérieur de la piste; ça fait de lui un super bon modèle pour nos plus jeunes de la délégation, qui pourront suivre ses traces dans le futur.

« On est vraiment là sous les mêmes couleurs, on est tous là pour représenter la même région. »

— Une citation de  Philippe Lebreux, chef de la délégation des Jeux du Québec de la Côte-Nord 

Les Jeux du Québec, un tremplin

Alors que, pour certains, les Jeux du Québec seront le plus gros événement de leur carrière, pour d'autres, il s’agit d’un premier pas vers une carrière professionnelle. On voit des jeunes, comme Charles Paquet qui se présente aux Jeux du Commonwealth; et ce qui est impressionnant, c’est que leur carrière passe toujours par les Jeux du Québec, ajoute M. Lebreux.

Philippe Lebreux qui sourit dans un studio de radio.

Philippe Lebreux est soulagé de savoir que les jeunes pourront prendre part aux Jeux du Québec.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Marcil

En raison de la pause forcée, il indique qu’il est difficile de savoir exactement dans quel sport la Côte-Nord devrait récolter des médailles. Par contre, on a toujours, chaque année, des athlètes pour qui on a de grandes attentes. On espère beaucoup pour eux et on a hâte de voir ce qui va arriver, dit-il.

Plus de 3 000 athlètes québécois de 12 à 17 ans participent à cette finale des Jeux du Québec jusqu'au 30 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !