•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Infecté par la COVID-19, Joe Biden se porte bien, affirme la Maison-Blanche

Joe Biden lors d'une conférence de presse.

Le président des États-Unis, Joe Biden.

Photo : Associated Press / Evan Vucci

Radio-Canada

Le président des États-Unis, Joe Biden, a contracté la COVID-19 et présente « des symptômes très légers », a annoncé la Maison-Blanche dans un communiqué jeudi matin.

Le médecin du président, Kevin O'Connor, a précisé que le chef d'État a d'abord eu un résultat positif après un test antigénique de routine, résultat qui a ensuite été confirmé par un test PCR.

Ses symptômes – un nez qui coule, de la fatigue et une toux sèche occasionnelle – sont apparus mercredi soir.

Le président, qui n'avait jamais été déclaré positif et qui a reçu sa deuxième dose de rappel au mois de mars, a commencé à prendre du Paxlovid, la pilule antivirale de Pfizer. Le Dr O'Connor a noté que le président respectait les critères de l'Agence américaine des médicaments pour y être admissible. Je prévois qu'il réagira favorablement, comme la plupart des patients bénéficiant d'une protection maximale, a-t-il ajouté.

Le président devra cesser de prendre deux médicaments, un anticoagulant et un médicament pour contrer le cholestérol, pendant la durée du traitement, a indiqué le Dr Ashish Jha, coordonnateur de la crise sanitaire de la Maison-Blanche, lors d'un point de presse jeudi après-midi.

Joe Biden devra s'isoler pendant au moins cinq jours et continuer à travailler de sa résidence jusqu'à ce qu'il soit à nouveau négatif, a assuré le Dr Jha.

Une boîte de pilules Paxlovid.

Le traitement Paxlovid est recommandé aux États-Unis pour les personnes à risque de développer un cas grave de la maladie, une catégorie dans laquelle entre le président américain en raison de son âge.

Photo : Radio-Canada / Jean-François

Joe Biden continuera à assumer la totalité de ses fonctions pendant ce temps.

Le Dr Jha a fait le point sur l'état de santé du président avec la porte-parole de la Maison-Blanche, Karine Jean-Pierre. La Maison-Blanche a promis de communiquer chaque jour l'état de santé de Joe Biden, le plus vieux président jamais élu aux États-Unis.

Le médecin a affirmé que le président avait travaillé « toute la matinée » et qu'il se portait « très bien ». Nous nous attendons à ce qu'il ait une maladie légère, a-t-il ajouté.

Dans une vidéo publiée sur Twitter (Nouvelle fenêtre), Joe Biden s'est lui-même voulu rassurant, affirmant qu'il se tenait occupé.

Son épouse, Jill Biden, a déjà fait savoir qu'elle avait reçu un résultat de test négatif.

Des responsables de la Maison-Blanche ont indiqué qu'il en était de même pour la vice-présidente Kamala Harris, dont la dernière rencontre avec Joe Biden remonte à mardi.

Le Dr Jha a confirmé que l'unité médicale de la Maison-Blanche avait entrepris de contacter toutes les personnes pouvant être considérées comme un contact étroit du président, conformément à la définition du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies.

Joe Biden, vêtu d'un costume bleu, est assis à un bureau, stylo en main.

Le président américain Joe Biden est vu sur cette photo partagée sur Twitter, après avoir été déclaré positif à la COVID-19.

Photo : Reuters / Twitter/President Joe Biden

Le dernier test négatif du chef d'État américain, qui a effectué la semaine dernière une tournée en Israël et en Arabie saoudite, remontait à mardi, a précisé Karine Jean-Pierre.

Mercredi, le président s'est rendu au Massachusetts pour annoncer de nouvelles mesures réglementaires sur le climat.

Des déplacements prévus jeudi en Pennsylvanie et en Floride, lundi prochain, ont été annulés.

Un rappel

Le coordonnateur à la crise sanitaire de la Maison-Blanche a jugé opportun de rappeler à la population américaine l'importance de se faire vacciner.

Ashish Jha a fait valoir que les risques de complications étaient extrêmement faibles dans le cas du président Biden, ce dernier ayant reçu deux doses de vaccin ainsi que deux doses de rappel.

Si vous êtes âgés de 50 ans et plus et que vous n'avez pas reçu de dose de vaccin en 2022, allez-y maintenant a-t-il insisté.

Il a également mis l'accent sur les efforts déployés par l'administration Biden pour assurer l'accessibilité des vaccins et des traitements antiviraux.

Les États-Unis enregistrent actuellement environ 130 000 nouveaux cas de COVID- 19 par jour, un chiffre sous-estimé, selon les experts, et le nombre d'hospitalisations est également en hausse. Le très contagieux sous-variant BA.5 d'Omicron est dominant dans le pays, où il représente environ 80 % des cas.

La Maison-Blanche était prête

Élu en partie sur la promesse de faire face à l'épidémie meurtrière de COVID-19, Joe Biden avait pris des mesures extraordinaires pour éviter de contracter la maladie au début de la pandémie, faisant campagne de son sous-sol et évitant les rassemblements.

Or, il a repris ses activités normales à mesure que les restrictions sanitaires ont été assouplies, allant jusqu'à serrer la main de membres du public et d'autres dirigeants mondiaux.

Joe Biden entouré d'un groupe de personnes.

Le président américain Joe Biden s'est adressé à la population après avoir prononcé un discours sur les changements climatiques à Somerset, dans le Massachusetts, le mercredi 20 juillet.

Photo : Reuters / Jonathan Ernst

Dans un mémo interne obtenu par CNN, le chef de cabinet de Joe Biden, Ron Klain, affirme que la Maison-Blanche s'était préparée à cette éventualité, sachant qu'il existait une possibilité réelle que le président Joe Biden – ou n'importe qui d'autre – soit infecté par la COVID-19.

Le prédécesseur de Joe Biden, le républicain Donald Trump, avait également contracté la COVID-19 un peu plus d'un mois avant les élections de novembre 2020.

Il avait été évacué par hélicoptère de la Maison-Blanche vers l'hôpital militaire de Walter Reed, où il avait été soigné pendant trois nuits.

Avec les informations de Agence France-Presse, CNN, et New York Times

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !